ARCHIVÉE — Vol. 146, no 36 — Le 8 septembre 2012

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

COMMISSION DE DÉLIMITATION DES CIRCONSCRIPTIONS ÉLECTORALES FÉDÉRALES POUR LA
PROVINCE DE L’ONTARIO

PROPOSITION

Avant-propos

Le nombre de circonscriptions représentées à la Chambre des communes est calculé en fonction de la formule et des règles énoncées aux articles 51 et 51A de la Loi constitutionnelle de 1867. Cette formule tient compte de l’évolution de la population de la province, telle que la démontrent les estimations démographiques établies l’année du recensement décennal le plus récent. En raison de l’augmentation de la population du Canada au cours des 10 dernières années, le nombre total de circonscriptions représentées à la Chambre des communes passe de 308 à 338. Entre le recensement de 2001 et celui de 2011, la population de l’Ontario est passée de 11 410 046 à 12 851 821. Le nombre de circonscriptions en Ontario passe de 106 à 121.

La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de l’Ontario (la commission) a été constituée par proclamation le 21 février 2012, en vertu de la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales, L.R.C. 1985, ch. E-3, telle que modifiée (la Loi). La commission est un organisme indépendant qui est chargé de réviser les limites des circonscriptions électorales dans la province de l’Ontario à la suite du recensement décennal. Le président de la commission, nommé par le juge en chef de l’Ontario, est l’honorable George Valin de la Cour supérieure de justice. Les membres de la commission, nommés par le président de la Chambre des communes, sont M. Douglas Colbourne, arbitre et médiateur de Toronto possédant des connaissances approfondies et une vaste expérience à l’égard de questions municipales dans la province, et M. Leslie A. Pal, professeur d’administration et de politiques publiques à l’Université Carleton.

Processus du redécoupage électoral

Le processus du redécoupage des circonscriptions fédérales est établi conformément à la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales. Il se déroule de la façon suivante :

  1. La commission propose des limites pour les circonscriptions; elles sont indiquées dans son plan de redécoupage proposé.
  2. Le plan de redécoupage figure dans des avis publiés dans les journaux (et sur le site Web de la commission, au www.redecoupage-federal.ca). Il renferme des cartes géographiques des limites électorales proposées ainsi que la date et l’endroit où seront tenues des audiences publiques. Les personnes intéressées peuvent se présenter aux audiences pour exprimer leur opinion sur les propositions de la commission, après avoir avisé celle-ci par écrit de leur intention de présenter des observations. Le préavis écrit doit être envoyé dans les 23 jours suivant la date de la publication du dernier avis public.
  3. Après les audiences publiques, la commission examine son plan de redécoupage initial, apporte des modifications s’il y a lieu, et présente son rapport final au directeur général des élections du Canada. Ce rapport final doit être présenté au plus tard le 21 février 2013.
  4. Le rapport est transmis à la Chambre des communes et est examiné par un comité parlementaire. Le comité a 30 jours (ou un délai plus long si la Chambre des communes ne siège pas) pour discuter des oppositions soulevées relativement au rapport.
  5. Après avoir été examiné par le Parlement, le rapport est renvoyé à la commission, accompagné des oppositions soulevées, des extraits pertinents du procès-verbal du comité de la Chambre des communes et des témoignages afférents. La commission décide alors si elle y apporte des modifications et remet un exemplaire certifié conforme du rapport final au directeur général des élections du Canada.
  6. Dès réception de tous les rapports définitifs des commissions, le directeur général des élections du Canada prépare un projet de décret, appelé « décret de représentation électorale », où sont décrites et nommées les circonscriptions établies par toutes les commissions.
  7. Dans les cinq jours qui suivent la réception du projet de décret de représentation électorale, le gouverneur en conseil doit annoncer publiquement les nouvelles limites dans une proclamation, et les publier dans la Gazette du Canada.
  8. On ne peut utiliser les nouvelles limites des circonscriptions au cours d’une élection avant qu’il ne se soit écoulé au moins sept mois entre la proclamation du décret de représentation électorale et la date de dissolution du Parlement en vue d’une élection générale.

Avis de séances d’audition d’observations

La commission tiendra des séances publiques pour entendre des observations à l’égard de ses propositions aux endroits suivants :

  • Kenora — Hôtel et centre de conférences Best Western Lakeside Inn, salle de bal Cascade, 470, 1ère Avenue Sud, le mardi 9 octobre 2012, à 14 h
  • Thunder Bay — Hôtel et centre de conférences Best Western Plus Nor’Wester, salle Pointe du Meuron, 2080, route 61, le mercredi 10 octobre 2012, à 14 h
  • Sudbury — Hôtel de ville, salle du conseil, Place Tom Davies, 200, rue Brady, le jeudi 11 octobre 2012, à 14 h
  • New Liskeard — Place Riverside, 55, promenade Riverside, le lundi 15 octobre 2012, à 13 h
  • North Bay — Hôtel Holiday Inn Express, salle Garland, 1325, rue Seymour, le mardi 16 octobre 2012, à 11 h
  • Barrie — Hôtel de ville, rotonde, 70, rue Collier, le mercredi 17 octobre 2012, à 14 h
  • Richmond Hill — Hôtel Sheraton Parkway Toronto North, salle Aurora, 600, route 7 Est, le jeudi 18 octobre 2012, à 11 h, et le vendredi 19 octobre 2012, à 10 h
  • Windsor — Hôtel Holiday Inn Downtown Windsor, salle Windsor, 430, avenue Ouellette, le lundi 22 octobre 2012, à 13 h
  • London — Hôtel Four Points by Sheraton, salle Kensington, 1150, rue Wellington Sud, le mardi 23 octobre 2012, à 13 h
  • Cambridge — Hôtel de ville, salle du conseil, 46, rue Dickson, le mercredi 24 octobre 2012, à 11 h
  • Hamilton — Hôtel et centre de conférences Crowne Plaza Hamilton, salle Pavilion A, 150, rue King Est, le jeudi 25 octobre 2012, à 11 h, et hôtel Courtyard by Marriott Hamilton, salle de conférence Hamilton, 1224, rue Upper James, le vendredi 26 octobre 2012, à 10 h
  • Niagara Falls — Hôtel de ville, salle du conseil, 4310, rue Queen, le lundi 29 octobre 2012, à 13 h
  • Oakville — Hôtel Holiday Inn, 2525, chemin Wyecroft, le mardi 30 octobre 2012, à 13 h
  • Mississauga — Bibliothèque centrale, salle no 3, 301, chemin Burnhamthorpe Ouest, le mercredi 31 octobre 2012, à 10 h
  • Brampton — Hôtel Fairfield Inn & Suites by Marriott, salle Bramalea, 150, boulevard Westcreek, le jeudi 1er novembre 2012, à 10 h, et le vendredi 2 novembre 2012, à 10 h
  • Ottawa — Hôtel et centre de conférences Hampton Inn, 200, chemin Coventry, le lundi 5 novembre 2012, à 10 h, et le mardi 6 novembre 2012, à 10 h
  • Kingston — Hôtel Radisson Kingston Harbourfront, salle St. Laurent, 1, rue Johnson, le mercredi 7 novembre 2012, à 10 h
  • Belleville — Hôtel Holiday Inn Express, salles de réunion Don Ross A et B, 291, rue North Front, le jeudi 8 novembre 2012, à 11 h, et le vendredi 9 novembre 2012, à 10 h
  • Cobourg — Hôtel et centre de conférences Best Western Plus Cobourg Inn, salle de bal B, 930, rue Burnham, le lundi 12 novembre 2012, à 13 h
  • Oshawa — Hôtel et centre de conférences Quality Hotel, salle Guild West, 1011, rue Bloor Est, le mardi 13 novembre 2012, à 11 h
  • Toronto — Centre civique North York, 5100, rue Yonge, le mercredi 14 novembre 2012, à 10 h, et Metro Hall, 55, rue John, le jeudi 15 novembre 2012, à 11 h 30

Conditions à respecter pour présenter des observations
pendant les audiences de la commission

La commission tiendra des audiences dans toutes les régions de l’Ontario pour entendre des observations sur les limites et les noms proposés.

Conformément à la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales, toutes les observations présentées lors des audiences d’une commission doivent faire l’objet d’un préavis. En effet, le paragraphe 19(5) de la Loi stipule ce qui suit :

La commission ne peut entendre les observations n’ayant pas fait l’objet d’un avis écrit. Celui-ci doit être adressé au secrétaire de la commission dans les vingt-trois jours suivant la publication du dernier avis dans le cadre du paragraphe (2) et préciser les nom et adresse de la personne désirant présenter les observations, ainsi que la nature de celles-ci et de l’intérêt en cause.

Tous les avis d’intention de présenter des observations doivent être estampillés d’un cachet de la poste daté au plus tard le 1er octobre 2012, ou doivent être reçus au plus tard à cette date. Ils doivent être adressés à :

Mme Beverly Hayter
Secrétaire de la commission
Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de l’Ontario
130, rue King Ouest, bureau 3670
C.P. 368
Toronto (Ontario)
M5X 2A2

Les avis envoyés par télécopieur (1-855-747-7225), par courriel (ontario@rfed-rcf.ca) et par la poste (à l’adresse ci-dessus) sont jugés valides s’ils comportent un nom et une adresse qui peuvent être confirmés.

Les avis peuvent également être transmis par voie électronique à l’aide du formulaire en ligne disponible à www.redecoupage-federal.ca sous Ontario > Audiences publiques.

Règles concernant la présentation d’observations

  1. Les règles sont établies en vertu de l’article 18 de la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales, L.R.C. 1985, ch. E-3, telle que modifiée.
  2. Ces règles peuvent être citées sous le titre Règles de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales de l’Ontario (audition d’observations), 2012.
  3. Dans les présentes règles :
    • a) « avis » désigne un avis de l’intention de présenter des observations, envoyé par écrit au secrétaire de la commission dans les délais fixés par le paragraphe 19(5) de la Loi;

    • b) « avis public » désigne l’avis exigé conformément au paragraphe 19(2) de la Loi;

    • c) « commission » désigne la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de l’Ontario constituée par proclamation le 21 février 2012;

    • d) « Loi » désigne la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales, L.R.C. 1985, ch. E-3, telle que modifiée;

    • e) « séance » désigne une séance tenue pour l’audition des observations conformément à l’article 19 de la Loi;

    • f) « secrétaire de la commission » désigne la personne occupant le poste de secrétaire à la commission.
  4. Toute personne qui présente un avis doit indiquer la ou les circonscriptions proposées qui feront l’objet de ses observations.
  5. Aux fins de l’interprétation du paragraphe 19(5) de la Loi, l’avis sera réputé avoir été donné au moment où il est posté, et le cachet de la poste figurant sur l’enveloppe contenant l’avis sera accepté comme preuve de la date de son envoi.
  6. Aux fins de l’interprétation du paragraphe 19(5) de la Loi, l’avis sera réputé avoir été donné s’il est envoyé électroniquement et est reçu par le secrétaire de la commission dans les délais prescrits.
  7. Lorsque le secrétaire de la commission reçoit des observations par écrit sans que l’auteur ait donné avis de son intention de comparaître à une séance, il invite cette personne à comparaître à une séance appropriée.
  8. Si l’auteur de l’observation écrite informe le secrétaire de la commission qu’il ne peut comparaître lors de la séance, le secrétaire doit lui demander son consentement en vue de rendre publique cette observation lors de la séance.
  9. Lors d’une séance, selon le paragraphe 19(5) de la Loi, la commission n’entendra pas des observations n’ayant pas fait l’objet d’un avis écrit indiquant le nom et l’adresse de la personne désirant présenter des observations et précisant la nature de celles-ci et de l’intérêt en cause.
  10. Lors d’une séance, une copie des observations présentées par écrit doit être mise à la disposition de toute personne y présentant des observations, sauf lorsque leur auteur s’y est opposé par écrit.
  11. Lorsque l’auteur de l’observation écrite indique par écrit que l’observation ne peut pas être rendue publique, la commission ne tiendra pas compte de l’observation écrite.
  12. La commission peut annuler toute séance pour laquelle elle n’a reçu aucun avis.
  13. S’il est impossible d’obtenir un quorum des commissaires pour une séance, la commission peut prévoir l’audition des observations par un membre de la commission, conformément à l’article 18 de la Loi, ou elle peut reporter la séance à une date ultérieure.
  14. En cas de report ou d’annulation d’une séance, la commission doit annoncer publiquement ce report ou cette annulation et le secrétaire de la commission doit aviser toute personne qui a donné un avis et n’a pas été entendue.
  15. Les observations d’une partie ne peuvent être présentées que par une seule personne, y compris les observations présentées au nom d’une association ou d’un groupe, sauf si la commission en décide autrement.
  16. La personne qui donne avis de son intention de présenter des observations doit préciser la langue officielle dans laquelle elle s’exprimera, ainsi que toute mesure d’adaptation dont elle pourrait avoir besoin.
  17. Si, au cours d’une séance, la commission constate qu’elle ne pourra terminer l’audition des observations dans le temps prévu, elle peut ajourner la séance à une date ultérieure au même endroit ou, en tenant compte des disponibilités des personnes qui n’ont pas été entendues, à un autre lieu de séance.
  18. La commission peut limiter le temps alloué aux observations orales lorsque les circonstances le justifient.

Motifs des choix des limites électorales proposées

Généralités

Le Parlement a déterminé que l’Ontario devrait avoir 15 circonscriptions de plus, faisant ainsi passer le nombre total de circonscriptions dans la province de 106 à 121. Lorsqu’elle révise les limites des circonscriptions, la commission est tenue d’appliquer les principes énoncés dans la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales. La commission est également tenue par la Loi de veiller à ce que la population de chaque circonscription dans la province corresponde dans la mesure du possible au quotient électoral de la province. Le quotient électoral pour les circonscriptions de l’Ontario est de 106 213, chiffre obtenu en divisant la population de l’Ontario par le nombre de circonscriptions attribuées à la province.

La Loi permet à la commission de déroger du quotient chaque fois que l’écart est nécessaire ou souhaitable pour :

  • respecter la communauté d’intérêts ou la spécificité d’une circonscription électorale de la province ou son évolution historique,
  • éviter que la superficie des circonscriptions dans les régions peu peuplées, rurales ou septentrionales de la province ne soit trop vaste.

Tout en tenant compte de ces facteurs, la commission doit veiller à ce que, sauf dans les circonstances qu’elle considère extraordinaires, l’écart entre la population de chaque circonscription de la province et le quotient n’excède pas 25 %. La limite maximale de la population respectant cet écart du quotient est de 132 766, tandis que la limite minimale est de 79 660.

Le reste de la proposition fait état des changements et contient une description narrative de toutes les circonscriptions proposées. L’annexe A contient deux tableaux indiquant les noms des circonscriptions actuelles et des circonscriptions proposées, la population de ces circonscriptions et les écarts par rapport au quotient électoral de la province. L’annexe B contient la description légale et les cartes géographiques des circonscriptions proposées.

Approche globale

Les déplacements et l’augmentation de la population, la volonté de respecter les limites municipales dans la mesure du possible et l’établissement de 15 nouvelles circonscriptions ont nécessité une révision importante de la carte électorale de l’Ontario.

Même si la commission préférait maintenir les limites des circonscriptions actuelles dans la mesure du possible, elle n’a pas toujours pu y parvenir. Aucune circonscription ne peut être considérée indépendamment des circonscriptions l’entourant. Toute modification à une limite entraîne nécessairement une modification à au moins une circonscription adjacente. La commission s’est efforcée de respecter les limites municipales dans la mesure du possible. Dans certains cas toutefois, en raison de l’augmentation de la population et de sa répartition, la commission a dû créer des circonscriptions traversant les limites municipales.

Une circonscription proposée n’est pas nécessairement acceptable du simple fait que sa population ne dépasse pas l’écart de 25 % permis par rapport au quotient électoral de la province. Le facteur premier dans la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales est que la population de chaque circonscription dans la province demeure le plus près possible du quotient provincial fixé. Une circonscription dont la population est nettement supérieure au quotient est sous-représentée, alors qu’une circonscription dont la population est nettement inférieure est surreprésentée. Cependant, le principe de la représentation selon la population ne peut pas être parfaitement mis en œuvre. Il est pratiquement impossible de créer une carte électorale de 121 circonscriptions ayant toutes le même nombre d’habitants et qui tienne compte des limites municipales, qui fasse la distinction entre les communautés rurales, urbaines et éloignées et qui prenne en considération la communauté d’intérêts et la spécificité de la communauté et de l’évolution historique.

Selon les principales tendances des variations de population au cours de la dernière décennie, le Sud de l’Ontario a connu une hausse de sa population, particulièrement dans la région entourant la ville de Toronto, et on observe une légère diminution de population dans le Nord de l’Ontario. Selon le recensement de 2011, 24 circonscriptions ont une population dépassant l’écart alloué de 25 % par rapport au quotient électoral. Deux circonscriptions ont une population inférieure à la limite minimale allouée, et 22 circonscriptions ont une population supérieure à la limite maximale allouée. La population de ces circonscriptions varie entre 55 977 habitants (Kenora, qui est largement surreprésentée, avec une population à 47,30 % en deçà du quotient électoral de la province) et 228 997 habitants (Oak Ridges—Markham, qui est nettement sous-représentée, avec une population à 115,60 % au-dessus du quotient).

En plus de rajuster les limites de plusieurs circonscriptions, la commission a créé 15 nouvelles circonscriptions pour arriver au nombre de sièges accordés à la province. Les nouvelles circonscriptions se trouvent dans les régions suivantes : Brampton (2), Cambridge, Durham (2), Hamilton, Markham (2), Mississauga, Oakville, Ottawa, Simcoe, Toronto (2) et York.

Sauf indication contraire, tous les chiffres de population indiqués ci-dessous se rapportent aux circonscriptions proposées.

NORD DE L’ONTARIO

La région communément appelée Nord de l’Ontario est délimitée au sud par une ligne allant de la baie Georgienne dans l’ouest jusqu’à la rivière des Outaouais dans l’est, suivant les limites sud des circonscriptions actuelles de Parry Sound—Muskoka et de Nipissing—Timiskaming.

La masse terrestre de la province de l’Ontario a une superficie de 1 067 259 kilomètres carrés. Celle du Nord de l’Ontario fait 939 870 kilomètres carrés, soit 87,77 % de la superficie totale de la province. Le Sud de l’Ontario occupe 127 389 kilomètres carrés, soit 12,23 % de la superficie totale de la province.

Le recensement de 2011 a confirmé la tendance continue du déclin de la population dans le Nord de l’Ontario et de la croissance urbaine rapide dans le Sud de l’Ontario. La population dans le Nord de l’Ontario a diminué légèrement, passant de 838 812 habitants en 2001 à 832 014 habitants en 2011.

La région du Nord de l’Ontario compte actuellement 10 circonscriptions. Si les circonscriptions du Nord de l’Ontario étaient fondées uniquement sur le principe de la représentation selon la population, huit circonscriptions seulement seraient attribuées à cette région, soit une diminution de deux circonscriptions.

La commission n’est pas prête à appliquer strictement cette méthode d’attribution des circonscriptions. Compte tenu de la vaste étendue de la région, la commission est d’avis qu’il faut au moins 10 circonscriptions dans le Nord de l’Ontario pour que les habitants de cette région bénéficient d’une représentation effective. Selon la commission, il est raisonnable d’avoir 10 circonscriptions pour près de 88 % de la superficie de la province, surtout qu’il reste encore 111 circonscriptions à attribuer dans le reste de la province. Cette décision est conforme aux dispositions de la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales, lesquelles permettent à la commission d’aller au-delà du principe de la représentation selon la population pour faire en sorte que la superficie des circonscriptions dans les régions peu peuplées, rurales ou septentrionales de la province ne soit pas trop vaste.

La commission précédente s’est prévalue de la disposition relative aux circonstances extraordinaires pour la circonscription actuelle de Kenora étant donné que la population de celle-ci était devenue nettement inférieure au niveau correspondant à l’écart de 25 % alloué par rapport au quotient électoral de la province. Ce faisant, la commission précédente a été en mesure d’établir les limites des neuf autres circonscriptions du Nord de l’Ontario de façon à ce que leur population se situe en deçà de l’écart alloué de 25 % du quotient électoral de la province.

La commission a reçu de nombreuses observations de partout dans la région. Certaines personnes plaidaient en faveur, au minimum, du statu quo. D’autres souhaitaient qu’un plus grand nombre de circonscriptions soit attribuée au Nord de l’Ontario grâce à l’établissement d’un quotient distinct et inférieur ou à une plus grande utilisation de la disposition relative aux circonstances exceptionnelles permettent d’outrepasser la limite minimale de la population respectant l’écart du quotient alloué.

Même si la commission est un organisme indépendant, elle est quand même créée par une loi et régie par les dispositions de la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales. La commission ne légifère pas et elle ne peut pas faire abstraction des dispositions de la loi qui la régit. La commission est d’avis qu’elle ne peut ni établir un quotient inférieur pour le Nord de l’Ontario ni utiliser plus largement la disposition relative aux circonstances extraordinaires pour faire abstraction du quotient électoral de la province, car ces dispositions sont, par définition, « extraordinaires ». Tout changement aux dispositions législatives relève de la compétence du Parlement.

Compte tenu de la taille géographique et de la densité de population relativement faible de la circonscription de Kenora, la commission a décidé qu’il y avait des motifs raisonnables d’y appliquer la disposition relative aux circonstances extraordinaires prévue dans la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales. La population dans le reste de la région du Nord de l’Ontario est suffisante pour créer neuf circonscriptions, et la population de chacune de ces circonscriptions se situe en deçà de l’écart alloué de 25 % du quotient électoral.

La commission propose que la circonscription de KENORA soit composée de la circonscription actuelle, dont la population est nettement inférieure à l’écart maximum alloué sous le quotient électoral de la province, plus la partie ajoutée en prolongeant la limite sud de la circonscription pour que celle-ci comprenne le canton de Lake of the Woods. Il y a un certain nombre de collectivités des Premières Nations dans ce canton, et la commission est d’avis que la communauté d’intérêts de ces collectivités est plus étroitement liée à celle de Kenora qu’à celle de Thunder Bay. Cette circonscription compte 56 641 habitants, ce qui représente un écart de 46,67 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de THUNDER BAY—RAINY RIVER soit composée de la circonscription actuelle, moins le canton de Lake of the Woods, qui a été ajouté à la circonscription proposée de Kenora. Cette circonscription compte 82 320 habitants, ce qui représente un écart de 22,50 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de THUNDER BAY—SUPERIOR-NORD soit composée de la circonscription actuelle, plus la partie ouest de la circonscription actuelle d’Algoma—Manitoulin—Kapuskasing, qui comprend le canton de Manitouwadge. Ce canton peut faire valoir que sa communauté d’intérêts est plus étroitement liée à celle de Thunder Bay. Cette circonscription compte 83 126 habitants, ce qui représente un écart de 21,74 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’Algoma—Manitoulin—Kapuskasing soit renommée ALGOMA—MANITOULIN—KILLARNEY. Elle est composée de la circonscription actuelle, rajustée de la façon suivante : moins la partie ouest attribuée à la circonscription proposée de Thunder Bay—Superior-Nord; moins la partie du corridor de la route 11 Ouest située au nord de la subdivision de recensement Algoma, Unorganized, North Part attribuée à la circonscription proposée de Timmins—Cochrane—Baie James (étant donné que les collectivités le long de la route partagent une communauté d’intérêts plus forte avec la circonscription proposée); plus une partie de la subdivision de recensement Sudbury, Unorganized, North Part; plus une partie de la circonscription actuelle de Nickel Belt située au sud et à l’est de la circonscription actuelle de Sudbury, depuis la communauté de Coniston dans le nord jusqu’à la municipalité de Killarney dans le sud, y compris la partie ouest de la municipalité de French River; plus une partie de la circonscription actuelle de Sudbury située à l’ouest de la communauté de Copper Cliff. Cette circonscription compte 79 708 habitants, ce qui représente un écart de 24,95 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SAULT STE. MARIE demeure inchangée. Cette circonscription compte 88 869 habitants, ce qui représente un écart de 16,33 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Timmins—Baie James soit renommée TIMMINS—COCHRANE—BAIE JAMES et que ses limites soient prolongées au sud jusqu’à la limite nord de la subdivision de recensement Algoma, Unorganized, North Part, y compris le corridor de la route 11 Ouest, depuis la ville de Smooth Rock Falls jusqu’à l’ouest de la ville de Hearst. De plus, la commission propose d’éliminer la partie de la circonscription actuelle située à l’ouest et au sud de la ville de Kirkland Lake, jusqu’aux limites nord de la subdivision de recensement Sudbury, Unorganized, North Part et de la circonscription actuelle de Nipissing—Timiskaming, et d’attribuer cette partie à la circonscription proposée de Nickel Belt—Timiskaming. Cette circonscription compte 93 918 habitants, ce qui représente un écart de 11,58 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SUDBURY soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’ouest de la communauté de Copper Cliff, qui est attribuée à la circonscription proposée d’Algoma—Manitoulin—Killarney, plus une partie de la circonscription actuelle de Nickel Belt située au nord de la voie de contournement de la route 17. Cette circonscription compte 85 263 habitants, ce qui représente un écart de 19,72 % en deçà du quotient électoral provincial.

La commission propose que la circonscription de Nickel Belt soit renommée NICKEL BELT—TIMISKAMING et que ses limites soient révisées de la façon suivante : attribuer à la circonscription proposée d’Algoma—Manitoulin—Killarney une partie de la subdivision de recensement Sudbury, Unorganized, North Part et des parties du Grand Sudbury situées au sud de la route 17, y compris la communauté de Coniston, une partie de la subdivision de recensement Sudbury, Unorganized, North Part, une partie de la municipalité de French River et la municipalité de Killarney en entier; attribuer une partie de la Première Nation de Nipissing située le long de la rive du lac Nipissing à la circonscription proposée de Nipissing; ajouter la partie de la circonscription actuelle de Timmins—Baie James située à l’ouest et au sud de la ville de Kirkland Lake, tel que décrit ci-dessus; ajouter la partie de la circonscription actuelle de Nipissing—Timiskaming située au nord de l’intersection des routes 11 et 64. Ainsi, la commission crée une circonscription ayant une importante communauté d’intérêts en ce qui concerne l’agriculture et la langue. Cette circonscription compte 93 707 habitants, ce qui représente un écart de 11,77 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Nipissing—Timiskaming reprenne son ancien nom de NIPISSING et que ses limites soient révisées en attribuant la partie de la circonscription située au nord de l’intersection des routes 11 et 64 à la circonscription proposée de Nickel Belt—Timiskaming et en ajoutant la partie de la Première Nation de Nipissing qui se trouve actuellement dans la circonscription de Nickel Belt. La commission propose en outre d’ajouter des parties de la circonscription actuelle de Parry Sound—Muskoka, y compris une partie de la subdivision de recensement Parry Sound, Unorganized, North East Part; les cantons de Machar, de Strong et de Joly; les villages de South River et de Sundridge; la partie nord-est de la subdivision de recensement Parry Sound, Unorganized, Centre Part située à l’est d’une ligne tracée en direction sud à partir de la limite sud de la Première Nation de Dokis jusqu’à la limite sud de la subdivision de recensement Parry Sound, Unorganized, Centre Part. Cette circonscription compte 83 821 habitants, ce qui représente un écart de 21,08 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de PARRY SOUND—MUSKOKA soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie nord-est attribuée à la circonscription proposée de Nipissing. Cette circonscription compte 84 641 habitants, ce qui représente un écart de 20,31 % en deçà du quotient électoral de la province.

SUD-OUEST DE L’ONTARIO

Windsor et Chatham-Kent

Le nombre total d’habitants dans les quatre circonscriptions de cette région se chiffre à 465 958. L’augmentation de la population ne justifie pas l’ajout d’une circonscription. La commission donne suite à des observations reçues en proposant des changements de limites qui feraient en sorte que la partie rurale de la circonscription de Windsor—Tecumseh ferait de nouveau partie de la circonscription d’Essex. De plus, la commission a ajouté la zone de développement urbain au nord de l’ancienne ville de Chatham à la circonscription proposée de Chatham-Kent.

La commission propose que la circonscription de WINDSOR-OUEST demeure inchangée. Cette circonscription compte 118 973 habitants, ce qui représente un écart de 12,01 % au-dessus de quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de WINDSOR—TECUMSEH soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au sud de l’autoroute 401. Cette circonscription compte 113 783 habitants, ce qui représente un écart de 7,13 % au-dessus du quotient électoral provincial.

La commission propose que la circonscription d’ESSEX soit composée de la circonscription actuelle, moins le canton de Pelée, qui a été attribué à la circonscription proposée de Chatham-Kent, plus la partie de la circonscription actuelle de Windsor—Tecumseh située au sud de l’autoroute 401. Cette circonscription compte 127 452 habitants, ce qui représente un écart de 20,00 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Chatham-Kent—Essex soit renommée CHATHAM-KENT et qu’elle soit composée de la circonscription actuelle, plus ce qui suit : la partie de la circonscription actuelle de Lambton—Kent—Middlesex qui contient la zone de développement urbain liée à l’ancienne ville de Chatham et le canton de Pelée, qui fait partie de la circonscription actuelle d’Essex. Cette circonscription compte 106 636 habitants, ce qui représente un écart de 0,40 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Sarnia

La commission propose que la circonscription de SARNIA—LAMBTON demeure inchangée. Cette circonscription compte 106 293 habitants, ce qui représente un écart de 0,08 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de HURON—BRUCE demeure inchangée. Cette circonscription compte 104 842 habitants, ce qui représente un écart de 1,29 % en deçà du quotient électoral de la province.

London, Oxford, Elgin et Middlesex

La population des six circonscriptions couvrant la ville de London et les régions adjacentes se chiffre à 679 136 habitants. Cette population ne justifie pas l’ajout d’une circonscription. Les trois circonscriptions de la ville de London comptent au total 352 318 habitants, ce qui représente une moyenne de 117 439 habitants par circonscription. La commission propose d’ajuster la frontière entre la circonscription de la ville de London qui a le moins d’habitants et celle qui en a le plus, afin de mieux équilibrer le chiffre de population dans les deux circonscriptions.

La commission propose que la circonscription de LAMBTON—KENT—MIDDLESEX soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie attribuée à la circonscription proposée de Chatham-Kent. Cette circonscription compte 105 919 habitants, ce qui représente un écart de 0,28 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de LONDON-CENTRE-NORD demeure inchangée. Cette circonscription compte 117 899 habitants, ce qui représente un écart de 11,00 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’ELGIN—MIDDLESEX—LONDON demeure inchangée. Cette circonscription compte 114 294 habitants, ce qui représente un écart de 7,61 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de LONDON—FANSHAWE soit composée de la circonscription actuelle, plus la partie de la circonscription actuelle de London-Ouest délimitée par la rivière Thames (au nord), par le chemin de fer nord/sud (à l’est), par le chemin Commissioners Est (au sud) et par la rue Ridout Sud (à l’ouest). Cette circonscription compte 115 685 habitants, ce qui représente un écart de 8,92 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de LONDON-OUEST soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie attribuée à la circonscription proposée de London—Fanshawe. Cette circonscription compte 118 734 habitants, ce qui représente un écart de 11,79 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’OXFORD demeure inchangée. Cette circonscription compte 105 719 habitants, ce qui représente un écart de 0,47 % en deçà du quotient électoral de la province.

CENTRE SUD DE L’ONTARIO

Kitchener, Waterloo, Cambridge et Brantford

Les cinq circonscriptions actuelles englobant les villes de Kitchener, Waterloo, Cambridge et Brantford comptent au total 644 198 habitants, de sorte que l’ajout d’une circonscription est justifié. La population des villes de Waterloo et de Cambridge est suffisante pour que les circonscriptions soient créées en fonction de leurs limites municipales. La ville de Kitchener compte trop d’habitants pour une seule circonscription. La commission propose donc de la répartir en trois circonscriptions. La ville de Brantford n’a pas assez d’habitants pour former à elle seule une circonscription. La circonscription actuelle de Brant englobe la ville de Brantford et le comté de Brant, et compte 137 102 habitants. Afin de pouvoir créer une nouvelle circonscription dans la région et d’assurer un équilibre relativement au chiffre de population, la commission propose de rajuster les limites de la circonscription actuelle de Brant au nord de la ville de Brantford.

La commission propose que la circonscription de KITCHENER—CONESTOGA soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie attribuée à la nouvelle circonscription proposée de Kitchener-Sud—North Dumfries—Brant, plus la partie de la ville de Kitchener située à l’est de la promenade Conestoga et de la route 8. Cette circonscription compte 101 432 habitants, ce qui représente un écart de 4,50 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée WATERLOO, comprenant la ville de Waterloo. Cette circonscription compte 98 780 habitants, ce qui représente un écart de 7,00 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de KITCHENER-CENTRE soit composée de la partie de la ville de Kitchener délimitée par la promenade Conestoga et les limites ouest et nord de la ville. Cette circonscription compte 92 946 habitants, ce qui représente un écart de 12,49 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée KITCHENER SUD—NORTH DUMFRIES—BRANT, composée comme suit : la partie de la ville de Kitchener située dans la circonscription actuelle de Kitchener—Conestoga; le canton de North Dumfries; la partie de la circonscription actuelle de Brant située au nord de l’autoroute 403 et de la limite nord de la ville de Brantford. Cette circonscription compte 108 391 habitants, ce qui représente un écart de 2,05 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de CAMBRIDGE soit composée de la ville de Cambridge. Cette circonscription compte 126 748 habitants, ce qui représente un écart de 19,33 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de BRANT soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au nord de l’autoroute 403 et de la limite nord de la ville de Brantford. Cette circonscription compte 115 901 habitants, ce qui représente un écart de 9,12 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Haldimand et Norfolk

La commission propose que la circonscription de HALDIMAND—NORFOLK demeure inchangée. Cette circonscription compte 108 051 habitants, ce qui représente un écart de 1,73 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Guelph et Wellington

La commission propose que la circonscription de PERTH—WELLINGTON demeure inchangée. Cette circonscription compte 104 912 habitants, ce qui représente un écart de 1,22 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de WELLINGTON—HALTON HILLS demeure inchangée. Cette circonscription compte 115 880 habitants, ce qui représente un écart de 9,10 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de GUELPH demeure inchangée. Cette circonscription compte 121 688 habitants, ce qui représente un écart de 14,57 % au-dessus du quotient électoral de la province.

HALTON, HAMILTON ET NIAGARA

Burlington, Oakville et Halton

Les circonscriptions actuelles d’Oakville et de Halton comptent au total 323 086 habitants, de sorte que la création d’une circonscription additionnelle est justifiée.

La commission propose que la circonscription d’OAKVILLE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au-dessus du chemin Upper Middle Est. Cette circonscription compte 106 648 habitants, ce qui représente un écart de 0,41 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de HALTON soit composée comme suit : la partie de la circonscription actuelle d’Oakville située au-dessus du chemin Upper Middle Est; le reste de la ville d’Oakville située au nord du chemin Upper Middle; la partie de la ville de Burlington située au sud de la route secondaire 1 et à l’est de la ligne Appleby, de là au sud de la rue Dundas et à l’est de la ligne Walkers. Cette circonscription compte 106 958 habitants, ce qui représente un écart de 0,70 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de BURLINGTON demeure inchangée. Même si la population de cette circonscription a augmenté, la commission n’est pas d’avis que l’augmentation justifie un rajustement des limites. Tout changement aux limites donnerait lieu à une semblable inégalité de la représentation des électeurs dans les deux circonscriptions adjacentes. Cette circonscription compte 119 615 habitants, ce qui représente un écart de 12,62 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée MILTON, composée de la ville de Milton et de la partie de la ville de Burlington non attribuée à d’autres circonscriptions. Cette circonscription compte 109 440 habitants, ce qui représente un écart de 3,04 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Hamilton et Niagara

La région, qui a actuellement huit circonscriptions, compte 951 295 habitants. Cette population justifie la création d’une circonscription additionnelle.

La commission propose d’établir une circonscription nommée ANCASTER, composée des parties des communautés d’Ancaster, de Dundas et de Westdale situées au sud du chemin de fin et au nord de la ligne de transmission hydroélectrique. Elle est délimitée à l’est par les circonscriptions proposées de Burlington, de Hamilton Mountain et de Hamilton-Centre, et à l’ouest par la route 52 nord et le chemin Trinity. Y sont aussi comprises une partie du sud de la circonscription actuelle de Hamilton-Centre située au sud de l’escarpement et une partie du coin sud-ouest de la circonscription actuelle de Hamilton Mountain. Cette circonscription compte 104 815 habitants, ce qui représente un écart de 1,32% en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée WATERDOWN—GLANBROOK, composée de la circonscription actuelle d’Ancaster—Dundas—Flamborough—Westdale, moins la partie attribuée à la circonscription proposée d’Ancaster, plus la partie ouest de la circonscription actuelle de Niagara-Ouest—Glanbrook délimitée à l’est par la limite de la municipalité régionale de Hamilton-Wentworth, plus la partie de la circonscription actuelle de Hamilton Mountain située au sud du chemin Rymal. Cette circonscription compte 97 081 habitants, ce qui représente un écart de 8,60 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de HAMILTON-CENTRE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au sud de l’escarpement, qui est attribuée à la circonscription proposée d’Ancaster, plus la partie de la circonscription actuelle de Hamilton-Est—Stoney Creek située à l’ouest de l’avenue Kenilworth Nord et au sud de la rue Burlington Est. Cette circonscription compte 101 932 habitants, ce qui représente un écart de 4,03 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de HAMILTON MOUNTAIN soit composée de la circonscription actuelle, moins : la partie du sud-ouest délimitée par la rue Garth à l’est et le chemin Stone Church au sud, qui a été attribuée à la circonscription proposée d’Ancaster; la partie située au sud du chemin Rymal, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Waterdown—Glanbrook. Cette circonscription compte 108 335 habitants, ce qui représente un écart de 2,00 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de HAMILTON-EST—STONEY CREEK soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’ouest de l’avenue Kenilworth Nord et au sud de la rue Burlington Est, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Hamilton-Centre. Cette circonscription compte 107 786 habitants, ce qui représente un écart de 1,48 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Niagara-Ouest—Glanbrook soit renommée NIAGARA-OUEST. Cette circonscription est composée de la circonscription actuelle, moins la partie de la ville de Hamilton attribuée à la circonscription proposée de Waterdown—Glanbrook, plus la ville de Thorold, plus la partie de la ville de St. Catharines située au sud de la rue St. Paul Ouest et de l’avenue Glendale dans la circonscription actuelle de Welland. Cette circonscription compte 115 563 habitants, ce qui représente un écart de 8,80 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de ST. CATHARINES demeure inchangée. Cette circonscription compte 112 015 habitants, ce qui représente un écart de 5,46 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de NIAGARA FALLS soit composée de la circonscription actuelle, moins la ville de Fort Erie, qui est attribuée à la circonscription proposée de Welland—Fort Erie. Ce changement est proposé étant donné que la commission considère que le nombre d’habitants (128 357) est trop élevé pour une seule circonscription. Cette circonscription compte 98 397 habitants, ce qui représente un écart de 7,36 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Welland soit renommée WELLAND—FORT ERIE. Cette circonscription est composée des villes de Welland et de Port Colborne, de la ville de Fort Erie et du canton de Wainfleet. Elle compte 105 371 habitants, ce qui représente un écart de 0,79 % en deçà du quotient électoral de la province.

BAIE GEORGIENNE, BARRIE ET SIMCOE

La région de Simcoe a actuellement six circonscriptions et compte au total 742 879 habitants. Le nombre d’habitants est suffisant pour justifier sept circonscriptions. La population de la ville de Barrie a augmenté au cours des dix dernières années, et le nombre d’habitants est beaucoup trop élevé pour qu’il n’y ait qu’une seule circonscription. Les options consistaient à diviser la ville sur le plan est-ouest, en utilisant l’autoroute 400 comme frontière, ou sur le plan nord-sud. Selon la majorité des observations qu’a reçues la commission, les citoyens de la région préféraient une division nord-sud.

La commission propose que la circonscription de BRUCE—GREY—OWEN SOUND soit composée comme suit : la ville d’Owen Sound; les villes de Hanover, de Blue Mountains et de South Bruce Peninsula; les municipalités de West Grey, de Grey Highlands, d’Arran-Elderslie, de Meaford et de Northern Bruce Peninsula; les cantons de Southgate, de Chatsworth et de Georgian Bluffs. Cette circonscription compte 112 928 habitants, ce qui représente un écart de 6,32 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SIMCOE—GREY soit composée comme suit : les villes de Collingwood, de Wasaga Beach et de New Tecumseth; les cantons de Clearview, de Mulmur, d’Adjala-Tosorontio et d’Essa. Cette circonscription compte 113 245 habitants, ce qui représente un écart de 6,62 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SIMCOE-NORD soit composée comme suit : la ville d’Orillia; les villes de Midland et de Penetanguishene; les cantons de Ramara, de Severn, de Tay et de Tiny. Cette circonscription compte 101 041 habitants, ce qui représente un écart de 4,87 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée BARRIE-NORD, composée de la partie de la ville de Barrie située au nord de la rue Dunlop Ouest et à l’est de la rue Bayfield ainsi que des cantons de Springwater et d’Oro-Medonte. Cette circonscription compte 102 361 habitants, ce qui représente un écart de 3,63 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée BARRIE-SUD, composée de la partie de la ville de Barrie située au sud de la rue Dunlop Ouest et à l’ouest de la rue Bayfield ainsi que de la ville d’Innisfil. Cette circonscription compte 104 730 habitants, ce qui représente un écart de 1,40 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de YORK—SIMCOE soit composée comme suit : les villes de Georgina, d’East Gwillimbury et de Bradford West Gwillimbury; la partie du canton d’Uxbridge située au nord de la promenade Davis; la partie du canton de King située au nord de la promenade Davis Ouest (route 9). Cette circonscription compte 98 578 habitants, ce qui représente un écart de 7,19 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de DUFFERIN—CALEDON soit composée comme suit : les villes de Shelburne, de Caledon, d’Orangeville et de Mono; les cantons de Melancthon, d’Amaranth, d’East Luther Grand Valley et d’East Garafraxa. Cette circonscription compte 112 950 habitants, ce qui représente un écart de 6,34 % au-dessus du quotient électoral de la province.

BRAMPTON ET MISSISSAUGA

Les villes de Brampton et Mississauga continuent de s’agrandir. Les limites actuelles des circonscriptions dans cette région doivent être modifiées de façon importante afin de respecter le quotient électoral de la province. En rajustant les limites, aucune circonscription ne pouvait être évaluée en situation isolée. Par conséquent et vu en outre l’existence de zones éparses de développement urbain, il a fallu apporter d’importants changements aux limites. En essayant de respecter les limites des municipalités individuelles, la commission a réussi à faire passer de deux à un le nombre de circonscriptions traversant des limites municipales.

Brampton

Les trois circonscriptions actuelles de la ville de Brampton comptent au total 545 296 habitants, de sorte que la création de deux nouvelles circonscriptions est justifiée.

La commission propose que la circonscription de BRAMPTON-OUEST soit composée de la partie de la circonscription actuelle située au nord du chemin Bovaird Ouest et du chemin de fer jusqu’à la rue Main Nord, plus une partie de la circonscription actuelle de Brampton—Springdale située à l’ouest du chemin Kennedy Nord et au nord du chemin Bovaird Est. Cette circonscription compte 115 391 habitants, ce qui représente un écart de 8,64 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée BRAMPTON-SUD, composée de la partie de la circonscription actuelle de Brampton-Ouest située au sud du chemin Bovaird Ouest et du chemin de fer jusqu’à la rue Main Nord, plus la partie de la circonscription actuelle de Mississauga—Brampton-Sud située au nord de la limite de la ville de Mississauga et à l’ouest de la rue Hurontario. Cette circonscription compte 114 434 habitants, ce qui représente un écart de 7,74 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée BRAMPTON-NORD, composée de parties des circonscriptions actuelles de Bramalea—Gore—Malton et de Brampton—Springdale. Elle est délimitée comme suit : au nord par la limite de la ville de Brampton; à l’est par le chemin Torbram, la promenade Sandalwood Est et le chemin Airport; au sud par la promenade Williams Est; à l’ouest par l’autoroute 410 en allant vers le nord jusqu’au chemin Bovaird Est, de là vers l’ouest suivant le chemin Bovaird Est jusqu’au chemin Kennedy Nord, de là vers le nord jusqu’à la frontière municipale. Cette circonscription compte 106 519 habitants, ce qui représente un écart de 0,29 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée BRAMPTON-CENTRE, composée comme suit : une partie de la circonscription actuelle de Brampton—Springdale; une partie de la circonscription actuelle de Mississauga—Brampton-Sud située au nord de la limite de la ville de Mississauga et à l’est de la rue Hurontario; une partie de la circonscription actuelle de Brampton-Ouest délimitée par la rue Queen Est et la rue Main Nord; une partie de la circonscription actuelle de Bramalea—Gore—Malton située à l’ouest du chemin Airport, au nord de la frontière municipale et au sud de la promenade Williams Est. Cette circonscription compte 109 158 habitants, ce qui représente un écart de 2,77 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Bramalea—Gore—Malton soit renommée BRAMPTON—GORE, car elle ne contiendra plus les communautés de Malton et de Bramalea. Elle est composée de la partie de la circonscription actuelle située à l’est du chemin Torbram, au nord de la promenade Sandalwood Est, à l’est du chemin Airport et au nord de la promenade Morning Star, à l’est de la promenade Goreway et au nord du chemin Derry Est. Cette circonscription compte 108 614 habitants, ce qui représente un écart de 2,26 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Mississauga

Les cinq circonscriptions couvrant la ville de Mississauga comptent au total 692 018 habitants, de sorte que la création d’une circonscription additionnelle est justifiée.

La commission propose d’établir une circonscription nommée MISSISSAUGA-OUEST—STREETSVILLE, composée de la circonscription actuelle de Mississauga—Streetsville, moins la partie située à l’est de la rivière Credit et du chemin Creditview, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Mississauga-Nord, plus la partie nord-ouest de la circonscription actuelle de Mississauga—Brampton-Sud située à l’ouest du chemin Second Line Ouest jusqu’à la limite nord de la ville de Mississauga. Cette circonscription compte 110 004 habitants, ce qui représente un écart de 3,57 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée MISSISSAUGA—ERIN MILLS, composée de la partie de la circonscription actuelle de Mississauga—Erindale située à l’ouest du chemin Mississauga. Cette circonscription compte 115 493 habitants, ce qui représente un écart de 8,74 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée MISSISSAUGA-CENTRE, composée de parties des circonscriptions actuelles de Mississauga—Erindale, de Mississauga-Est—Cooksville et de Mississauga—Brampton-Sud. Elle est délimitée au nord par l’avenue Eglinton Ouest, à l’est par la rue Hurontario, au sud par le Queensway Ouest et la rivière Credit, et à l’ouest par le chemin Mississauga. Cette circonscription compte 116 619 habitants, ce qui représente un écart de 9,80 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de MISSISSAUGA-SUD demeure inchangée. Cette circonscription compte 112 583 habitants, ce qui représente un écart de 6,00 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée MISSISSAUGA-NORD, composée de parties des circonscriptions actuelles de Mississauga—Brampton-Sud, de Bramalea—Gore—Malton et de Mississauga—Streetsville. Elle est délimitée au nord et à l’est par les limites de la ville de Mississauga, au sud par l’avenue Eglinton, et à l’ouest par l’autoroute 401 jusqu’à la rivière Credit et le chemin Creditview. Cette circonscription compte 112 061 habitants, ce qui représente un écart de 5,51 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de MISSISSAUGA-EST—COOKSVILLE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie attribuée à la nouvelle circonscription proposée de Mississauga-Centre, plus une partie de la circonscription actuelle de Mississauga—Brampton-Sud. Elle est délimitée au nord par l’avenue Eglinton Est, à l’est par la limite de la ville de Mississauga, au sud par le Queensway Est, et à l’ouest par la rue Hurontario. Cette circonscription compte 116 478 habitants, ce qui représente un écart de 9,66 % au-dessus du quotient électoral de la province.

NEWMARKET, YORK ET VAUGHAN

La population totale des six circonscriptions de Vaughan, d’Oak Ridges—Markham, de Newmarket—Aurora, de Richmond Hill, de Thornhill et de Markham—Unionville se chiffre à 964 977 habitants. Compte tenu du quotient électoral de la province, le nombre d’habitants justifie l’ajout de trois circonscriptions.

La commission propose que la circonscription d’Oak Ridges—Markham soit renommée OAK RIDGES. Elle est composée comme suit : le canton de King, au sud de la promenade Davis Ouest (route 9); la partie de la ville de Vaughan située au nord de la promenade Major Mackenzie Ouest jusqu’à l’autoroute 400, et au nord du chemin Rutherford entre l’autoroute 400 et la rue Bathurst. Cette circonscription compte 109 235 habitants, ce qui représente un écart de 2,85 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée VAUGHAN—WOODBRIDGE, composée de la partie de la circonscription actuelle de Vaughan située au sud de la promenade Major Mackenzie Ouest et à l’ouest de l’autoroute 400. Elle est délimitée au nord par la promenade Major Mackenzie Ouest, à l’est par l’autoroute 400, au sud par l’avenue Steeles Ouest, et à l’ouest par la route 50. Cette circonscription compte 105 450 habitants, ce qui représente un écart de 0,72 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée VAUGHAN—THORNHILL, composée de la partie de la circonscription actuelle de Thornhill située à l’ouest de l’avenue Bayview. Cette circonscription compte 110 427 habitants, ce qui représente un écart de 3,97 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de NEWMARKET—AURORA soit composée comme suit : la ville de Newmarket; une petite partie de la circonscription actuelle de York—Simcoe située au nord de la frontière municipale et délimitée par la rue Bathurst à l’ouest, Green Lane au nord et l’autoroute 404 à l’est; la partie de la ville d’Aurora située au nord de la rue Wellington. Cette circonscription compte 109 457 habitants, ce qui représente un écart de 3,05 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée AURORA—RICHMOND HILL, composée de parties des circonscriptions actuelles d’Oak Ridges—Markham, de Richmond Hill et de Newmarket—Aurora. Elle est délimitée comme suit : au nord par la rue Wellington; à l’est par l’autoroute 404; au sud par le chemin Elgin Mills Est jusqu’à la rue Yonge, de là vers le sud jusqu’à la promenade Major Mackenzie Ouest, de là vers l’ouest suivant ladite promenade jusqu’à la rue Bathurst; à l’ouest par la rue Bathurst. Cette circonscription compte 106 253 habitants, ce qui représente un écart de 0,04 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de RICHMOND HILL soit composée de la circonscription actuelle, moins une partie délimitée par le chemin Gamble au nord, par la rue Yonge à l’est, par la promenade Major Mackenzie Ouest au sud, et par la rue Bathurst à l’ouest. Cette circonscription compte 104 020 habitants, ce qui représente un écart de 2,06 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée MARKHAM—STOUFFVILLE, composée d’une partie de la circonscription actuelle d’Oak Ridges—Markham, y compris la ville de Whitchurch-Stouffville en entier ainsi que d’une partie de la circonscription actuelle de Markham—Unionville. La circonscription est délimitée comme suit : au nord par la promenade Davis; à l’est par le chemin York Durham Line (qui devient le chemin Markham-Pickering Townline); au sud par l’avenue Steeles Est (limite de la ville de Toronto); à l’ouest par le chemin Markham (qui devient la rue Main et ensuite la route 48) jusqu’à la limite sud de la ville de Whitchurch-Stouffville, de là vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’à l’autoroute 404, de là vers le nord jusqu’à la promenade Davis. Cette circonscription compte 105 500 habitants, ce qui représente un écart de 0,67 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée MARKHAM—UNIONVILLE, composée de parties des circonscriptions actuelles de Markham—Unionville et d’Oak Ridges—Markham. La circonscription est délimitée au nord par la limite nord de la ville de Markham, à l’ouest par l’autoroute 404, au sud par la route 7, et à l’est par la route 48 et la rue Main Nord. Elle compte 106 084 habitants, ce qui représente un écart de 0,12 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée MARKHAM, composée de parties des circonscriptions actuelles de Markham—Unionville et de Thornhill. Cette circonscription est délimitée au nord par la route 7, à l’est par le chemin Markham et la rue Main Sud, au sud par la limite de la ville de Toronto, et à l’ouest par l’avenue Bayview. Elle compte 109 559 habitants, ce qui représente un écart de 3,15 % au-dessus du quotient électoral de la province.

VILLE DE TORONTO

Les 23 circonscriptions couvrant actuellement la ville de Toronto comptent au total 2 672 164 habitants. Une de ces circonscriptions, soit Pickering—Scarborough-Est, traverse la limite est de la ville jusque dans la ville de Pickering. La commission propose de respecter les limites de la ville et, dans la mesure du possible, les limites des anciennes municipalités constituantes. Par conséquent, la commission a attribué la population de Pickering vivant dans la circonscription de Pickering—Scarborough-Est à la circonscription proposée de Pickering—Brooklin. Après ce transfert de population, le nombre d’habitants dans la ville de Toronto justifie 25 circonscriptions, soit deux de plus qu’actuellement.

Etobicoke

La commission propose de maintenir la configuration actuelle des trois circonscriptions situées à l’ouest de la rivière Humber (anciennement la ville d’Etobicoke), mais d’ajuster les limites pour mieux équilibrer le nombre d’habitants par circonscription. Avant la création de la ville fusionnée de Toronto, la ville d’Etobicoke s’étendait de l’avenue Steeles Ouest au nord jusqu’au lac Ontario au sud, et de la rivière Humber à l’est jusqu’aux limites est des villes de Brampton et de Mississauga à l’ouest. La région d’Etobicoke a trois circonscriptions depuis plusieurs années.

Selon le recensement de 2011, le nombre d’habitants dans ces trois circonscriptions se chiffre à 347 948, de sorte qu’il ne peut toujours y avoir que trois circonscriptions. L’intention générale de la commission était de maintenir l’intégrité historique de la communauté et d’équilibrer le plus possible le nombre d’habitants entre les trois circonscriptions. Pour ce faire, la commission a attribué une partie du coin nord-ouest de la circonscription d’Etobicoke-Centre à la circonscription d’Etobicoke-Nord, et une partie de la circonscription d’Etobicoke—Lakeshore à la circonscription d’Etobicoke-Centre.

La commission propose que la circonscription d’ETOBICOKE-NORD soit composée de la circonscription actuelle, plus une partie de la circonscription actuelle d’Etobicoke-Centre située à l’ouest du chemin Martin Grove et au nord de l’avenue Eglinton Ouest. Cette circonscription compte 117 601 habitants, ce qui représente un écart de 10,72 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’ETOBICOKE-CENTRE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie dans le coin nord-ouest attribuée à la circonscription proposée d’Etobicoke-Nord, plus une partie de la circonscription actuelle d’Etobicoke—Lakeshore située au sud du chemin Burnhamthorpe, à l’ouest de l’avenue Kipling, au nord de la rue Bloor Ouest et à l’est de l’autoroute 427. Cette circonscription compte 114 910 habitants, ce qui représente un écart de 8,19 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’ETOBICOKE—LAKESHORE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie du coin nord-ouest attribuée à la circonscription proposée d’Etobicoke-Centre. Cette circonscription compte 115 437 habitants, ce qui représente un écart de 8,68 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Scarborough

La région de Scarborough compte actuellement six circonscriptions. La région est délimitée au nord par la frontière municipale de Toronto (avenue Steeles Est), à l’est par la frontière municipale de Toronto, au sud par le lac Ontario, et à l’ouest par l’avenue Victoria Park. Il s’agit de la frontière traditionnelle entre l’ancienne ville de Scarborough et la ville de Toronto. La commission a décidé de traiter cette région, et les six circonscriptions la composant, comme une communauté historique. Par conséquent, la partie de Pickering située dans la circonscription actuelle de Pickering—Scarborough-Est a été attribuée à la circonscription proposée de Pickering—Brooklin. Ainsi, il est possible de maintenir l’intégrité de la ville de Pickering et de l’ancienne ville de Scarborough. La commission propose des modifications mineures aux autres circonscriptions afin de mieux équilibrer le nombre d’habitants dans les circonscriptions.

La commission propose que la circonscription de SCARBOROUGH—AGINCOURT soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’est de l’avenue Midland, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Scarborough-Nord. Cette circonscription compte 104 499 habitants, ce qui représente un écart de 1,61 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SCARBOROUGH-CENTRE soit composée de la circonscription actuelle, moins une partie attribuée à la circonscription proposée de Scarborough—Guildwood, plus une partie de la circonscription actuelle de Scarborough-Sud-Ouest. Cette circonscription est délimitée comme suit : au nord par l’autoroute 401; à l’est par le chemin McCowan, de là vers le sud jusqu’à l’avenue Lawrence Est, de là vers le sud jusqu’au chemin Bellamy Nord; au sud par l’avenue Eglinton Est; à l’ouest par l’avenue Victoria Park. Elle compte 108 826 habitants, ce qui représente un écart de 2,46 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SCARBOROUGH-SUD-OUEST soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au nord de l’avenue Eglinton Est, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Scarborough-Centre, plus la partie de la circonscription actuelle de Scarborough—Guildwood délimitée au nord par l’avenue Eglinton Est et à l’est par le chemin Markham. Cette circonscription compte 106 733 habitants, ce qui représente un écart de 0,49 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée SCARBOROUGH-NORD, composée comme suit : la partie de la circonscription actuelle de Scarborough—Rouge River située à l’ouest du chemin Neilson et de l’avenue Morningside jusqu’à la ligne électrique puis à l’ouest de la rivière Rouge; plus la partie de la circonscription actuelle de Scarborough—Agincourt située à l’est de l’avenue Midland. Cette circonscription compte 101 080 habitants, ce qui représente un écart de 4,83 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de SCARBOROUGH—GUILDWOOD soit composée de la circonscription actuelle, ajustée de la façon suivante : moins une partie attribuée à la circonscription proposée de Scarborough-Est située à l’est de l’avenue Morningside; moins une partie attribuée à la circonscription proposée de Scarborough-Sud-Ouest située au sud de l’avenue Eglinton Est et à l’ouest du chemin Markham; plus une partie de la circonscription actuelle de Scarborough-Centre située à l’est du chemin McCowan et au nord de l’avenue Lawrence Est. Cette circonscription compte 101 914 habitants, ce qui représente un écart de 4,05 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Pickering—Scarborough-Est soit renommée SCARBOROUGH-EST. Cette circonscription est délimitée comme suit : au nord par l’avenue Steeles Est; à l’est par la limite de la ville de Toronto, au sud par le lac Ontario; à l’ouest par l’avenue Morningside, de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à l’autoroute 401, de là vers l’ouest jusqu’au chemin Neilson, de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Morningside Avenue, de là suivant ladite avenue jusqu’à la ligne électrique, de là vers l’est suivant la ligne électrique jusqu’à la rivière Rouge, de là vers le nord le long de ladite rivière jusqu’à l’avenue Steeles Est. Cette circonscription compte 102 646 habitants, ce qui représente un écart de 3,36 % en deçà du quotient électoral de la province.

Don Valley et York (au nord de l’autoroute 401)

La commission propose d’utiliser l’autoroute 401 pour diviser la région en parties nord et sud. La partie de la ville de Toronto située au nord de l’autoroute 401, à l’est d’Etobicoke et à l’ouest de Scarborough compte 421 228 habitants, ce qui justifie quatre circonscriptions.

La commission propose que la circonscription de YORK-OUEST demeure inchangée. Cette circonscription compte 108 198 habitants, ce qui représente un écart de 1,87 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de YORK-CENTRE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’est de la rue Bathurst qui a été attribuée à la circonscription proposée de Willowdale. Cette circonscription compte 100 277 habitants, ce qui représente un écart de 5,59 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de WILLOWDALE soit composée de la partie de la circonscription actuelle située à l’ouest de l’avenue Bayview, plus une partie de la circonscription actuelle de York-Centre située à l’est de la rue Bathurst. Cette circonscription est délimitée au nord par l’avenue Steeles, à l’est par l’avenue Bayview, au sud par l’autoroute 401 et le bras ouest de la rivière Don, et à l’ouest par la rue Bathurst. Elle compte 109 680 habitants, ce qui représente un écart de 3,26 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée DON VALLEY-NORD, composée de parties des circonscriptions actuelles de Willowdale et de Don Valley-Est. La circonscription est délimitée au nord par la frontière municipale de Toronto (avenue Steeles), à l’est par l’avenue Victoria Park, au sud par l’autoroute 401, et à l’ouest par l’avenue Bayview. Elle compte 103 073 habitants, ce qui représente un écart de 2,96 % en deçà du quotient électoral de la province.

Centre de Toronto

Exclusion faite des habitants d’Etobicoke, de Scarborough et de la partie de la ville de Toronto située au nord de l’autoroute 401, le centre de Toronto compte 1 324 096 habitants, ce qui justifie 12 circonscriptions. Les circonscriptions actuelles de Trinity—Spadina, de Toronto-Centre et de Don Valley-Ouest ont connu une augmentation marquée du nombre d’habitants. Les limites actuelles ont été ajustées pour mieux équilibrer le nombre d’habitants dans les circonscriptions.

La commission propose que la circonscription de YORK-SUD—WESTON soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’est de la rue Keele et au nord du chemin Lavender, qui est répartie entre les circonscriptions proposées d’Eglinton—Lawrence et de Davenport. Cette circonscription compte 101 719 habitants, ce qui représente un écart de 4,23 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de PARKDALE—HIGH PARK demeure inchangée. Cette circonscription compte 105 103 habitants, ce qui représente un écart de 1,05 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’EGLINTON—LAWRENCE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’est du chemin Avenue et au nord de l’avenue Lawrence Ouest, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Toronto-Nord, plus la partie de la circonscription actuelle de York-Sud—Weston située à l’est de la rue Keele et au nord de l’avenue Eglinton Ouest. Cette circonscription compte 104 346 habitants, ce qui représente un écart de 1,76 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de DAVENPORT soit composée de la circonscription actuelle, plus la partie de la circonscription actuelle de York-Sud—Weston située à l’est de la rue Keele, moins la partie située à l’est de l’avenue Oakwood et du chemin Dovercourt, de là vers le sud jusqu’à la rue Bloor Ouest, qui a été attribuée à la circonscription proposée de St. Paul’s. La circonscription est délimitée comme suit : au nord par l’avenue Eglinton Ouest; généralement à l’est par la rue Dufferin, l’avenue Oakwood, le chemin Dovercourt et l’avenue Ossington; au sud et à l’ouest par le chemin de fer et la rue Keele. Elle compte 101 857 habitants, ce qui représente un écart de 4,10 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de ST. PAUL’S soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située à l’est de la promenade Oriole et du chemin Avenue, qui a été attribuée à la nouvelle circonscription proposée de Mount Pleasant, plus la partie de la circonscription actuelle de Trinity—Spadina située au nord de la rue Bloor. La circonscription englobera aussi la partie de la circonscription actuelle de Davenport délimitée au nord par l’avenue Holland Park, à l’ouest par l’avenue Oakwood et le chemin Dovercourt, et au sud par la rue Bloor Ouest. Cette circonscription est délimitée comme suit : au nord par l’avenue Eglinton Ouest; à l’est par la promenade Oriole et le chemin Avenue; au sud par la rue Bloor Ouest; à l’ouest par la rue Dufferin, l’avenue Oakwood et le chemin Dovercourt. Elle compte 99 382 habitants, ce qui représente un écart de 6,43 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de TRINITY—SPADINA soit composée de la circonscription actuelle, moins les régions suivantes : la partie située au nord de la rue Bloor Ouest, qui a été attribuée à la circonscription proposée de St. Paul’s; la partie située à l’est de Queen’s Park Crescent Ouest, de l’avenue University et de la rue York, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Toronto-Centre. Cette circonscription compte 102 057 habitants, ce qui représente un écart de 3,91 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée TORONTO-NORD, composée de la partie de la circonscription actuelle de Don Valley-Ouest située à l’ouest de la rue Leslie, du bras ouest de la rivière Don, de la promenade Thorncliffe Park et du prolongement de ladite promenade jusqu’à la rivière Don, moins la partie située à l’ouest de l’avenue Bayview, qui a été attribuée à la nouvelle circonscription proposée de Mount Pleasant, plus la partie de la circonscription actuelle d’Eglinton—Lawrence située à l’est du chemin Avenue et au nord de l’avenue Lawrence Ouest. Cette circonscription compte 95 278 habitants, ce qui représente un écart de 10,30 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée MOUNT PLEASANT, composée de la partie de la circonscription actuelle de St. Paul’s située à l’est de la promenade Oriole et du chemin Avenue, plus la partie de la circonscription actuelle de Toronto-Centre située au nord de la frontière formée par la rue Wellesley jusqu’à la rue Sherbourne et le chemin Rosedale Valley, plus la partie de la circonscription actuelle de Don Valley-Ouest située à l’ouest de l’avenue Bayview. Cette circonscription compte 99 695 habitants, ce qui représente un écart de 6,14 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de TORONTO-CENTRE soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au nord de la frontière formée par la rue Wellesley jusqu’à la rue Sherbourne et le chemin Rosedale Valley, plus la partie de la circonscription actuelle de Trinity—Spadina située à l’est de l’avenue University et de la rue York. Cette circonscription compte 99 860 habitants, ce qui représente un écart de 5,98 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de TORONTO—DANFORTH demeure inchangée. Cette circonscription compte 104 017 habitants, ce qui représente un écart de 2,07 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de DON VALLEY-EST soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie située au nord de l’autoroute 401, plus une partie de la circonscription actuelle de Don Valley-Ouest située à l’est de la rue Leslie, du bras ouest de la rivière Don, de la promenade Thorncliffe Park et du prolongement de ladite promenade jusqu’à la rivière Don. Cette circonscription compte 99 788 habitants, ce qui représente un écart de 6,05 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de BEACHES—EAST YORK demeure inchangée. Cette circonscription compte 107 084 habitants, ce qui représente un écart de 0,82 % au-dessus du quotient électoral de la province.

DURHAM, PORT HOPE ET COBOURG

La commission précédente a attribué le coin sud-ouest de la ville de Pickering à la circonscription actuelle de Scarborough-Est. Afin de respecter les limites municipales dans la mesure du possible, la commission a réattribué à la ville de Pickering la partie qui avait été attribuée à la circonscription de Scarborough-Est. Ainsi, un total de 54 289 habitants de plus fait maintenant partie de la région de Durham. Les circonscriptions actuelles d’Ajax—Pickering, de Whitby—Oshawa, d’Oshawa et de Durham comptent au total 535 679 habitants. Si on tient compte des 54 289 habitants de Pickering—Scarborough-Est, le nombre total d’habitants se chiffre à 589 968, de sorte qu’il est justifié de créer une circonscription additionnelle immédiatement à l’est.

La commission propose d’établir une circonscription nommée PICKERING—BROOKLIN, composée de la ville de Pickering, plus la partie de la ville de Whitby située au nord du chemin Lyndebrook et du chemin Conlin, y compris la communauté de Brooklin. Cette circonscription compte 109 363 habitants, ce qui représente un écart de 2,97 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée AJAX, composée de la ville d’Ajax. Cette circonscription compte 109 600 habitants, ce qui représente un écart de 3,19 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée WHITBY, composée de la partie de la ville de Whitby située au sud du chemin Lyndebrooke et du chemin Conlin. Cette circonscription compte 101 380 habitants, ce qui représente un écart de 4,55 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée OSHAWA—DURHAM, composée comme suit : la partie de la ville d’Oshawa située au nord de la rue King; la partie de la municipalité de Clarington située au nord du chemin Nash et son prolongement vers l’est jusqu’au chemin de concession 3 et délimitée à l’est par la route régionale 42 et le chemin Darlington-Clarke Townline. Cette circonscription compte 110 247 habitants, ce qui représente un écart de 3,80 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée OSHAWA—BOWMANVILLE, composée de la partie de la ville d’Oshawa située au sud de la rue King ainsi que de la partie de la municipalité de Clarington située au sud du chemin Nash et du chemin de concession 3 et délimitée à l’est par la route régionale 42 et le chemin Bennett au sud de l’autoroute 401. Cette circonscription compte 107 674 habitants, ce qui représente un écart de 1,38 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée KAWARTHA LAKES—PORT HOPE—COBOURG, composée comme suit : la ville de Cobourg; la municipalité de Port Hope; la partie de la municipalité de Clarington située à l’est du chemin Darlington-Clarke Townline jusqu’à la route régionale 42; les cantons de Hamilton et de Cavan-Monaghan; le coin sud-est de la ville de Kawartha Lakes, y compris la communauté de Lindsay. Cette circonscription compte 109 110 habitants, ce qui représente un écart de 2,73 % au-dessus du quotient électoral de la province.

HALIBURTON, PETERBOROUGH ET QUINTE WEST

La commission propose d’établir une circonscription nommée HALIBURTON—UXBRIDGE, composée comme suit : la partie du canton d’Uxbridge située au sud de la promenade Davis; les cantons de Scugog, de Brock, de Galway-Cavendish, de Harvey, de North Kawartha, de Minden Hills, de Dysart and Others et d’Algonquin Highlands; la municipalité de Highlands East; la ville de Kawartha Lakes, moins la partie attribuée à la circonscription proposée de Kawartha Lakes—Port Hope—Cobourg. Cette circonscription compte 108 458 habitants, ce qui représente un écart de 2,11 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de PETERBOROUGH demeure inchangée, malgré l’augmentation de sa population. La commission constate qu’il y a une importante communauté d’intérêts et une intégrité géographique au sein de cette circonscription. La circonscription compte 118 938 habitants, ce qui représente un écart de 11,98 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée PRINCE EDWARD—QUINTE-OUEST, alignée en fonction d’un axe est-ouest pour consolider les concentrations de population dans le comté de Prince Edward, la ville de Quinte West, les municipalités de Trent Hills et de Brighton, et les cantons de Cramahe et d’Alnwick/Haldimand. Cette circonscription compte 105 035 habitants, ce qui représente un écart de 1,11 % en deçà du quotient électoral de la province.

EST DE L’ONTARIO

Ottawa

La ville d’Ottawa compte actuellement sept circonscriptions et un total de 879 196 habitants. La commission a décidé de créer une circonscription de plus pour tenir compte de l’augmentation du nombre d’habitants dans la région. Certaines circonscriptions seraient demeurées inchangées mais ont quand même dû faire l’objet de changements mineurs étant donné qu’elles étaient établies en fonction de frontières municipales qui ont été abolies par la fusion qui a eu lieu en 2001.

La commission propose que la circonscription de Carleton—Mississippi Mills soit renommée CARLETON—KANATA. Cette circonscription est composée de la circonscription actuelle, moins la ville de Mississippi Mills, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Lanark—Frontenac—Hastings, moins la partie située au sud de la route 7 et de l’autoroute 417, qui a été attribuée à la circonscription proposée de Nepean—Carleton. Cette circonscription compte 100 118 habitants, ce qui représente un écart de 5,74 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de NEPEAN—CARLETON soit composée de la circonscription actuelle, ajustée de la façon suivante : plus la partie de la circonscription actuelle de Carleton—Mississippi Mills située au sud de la promenade Terry Fox, de la route 7 et de l’autoroute 417; moins la nouvelle circonscription proposée de Nepean. Cette circonscription compte 91 550 habitants, ce qui représente un écart de 13,81 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que les limites de la circonscription d’OTTAWA-OUEST—NEPEAN soient légèrement modifiées le long de la rue Baseline et de l’avenue Fisher, en fonction de la circonscription électorale proposée d’Ottawa-Centre. Cette circonscription compte 111 881 habitants, ce qui représente un écart de 5,34 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose de créer une nouvelle circonscription nommée NEPEAN, délimitée comme suit : au nord par la limite sud de la circonscription actuelle d’Ottawa-Ouest—Nepean; à l’est par la rivière Rideau; au sud par la rue Brophy et le chemin Bankfield; à l’ouest par la limite est de la circonscription actuelle de Carleton—Mississippi Mills, avec un léger ajustement pour rejoindre le chemin Richmond et le chemin Robertson. Cette circonscription compte 104 775 habitants, ce qui représente un écart de 1,35 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que les limites de la circonscription d’OTTAWA-CENTRE soient légèrement ajustées le long de la rue Baseline et de l’avenue Fisher. Cette circonscription compte 113 619 habitants, ce qui représente un écart de 6,97 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que les limites de la circonscription d’OTTAWA-SUD soient ajustées le long de la rivière Rideau. Cette circonscription compte 121 894 habitants, ce qui représente un écart de 14,76 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que les limites de la circonscription d’OTTAWA—VANIER soient ajustées pour que celle-ci englobe une petite partie de la circonscription actuelle d’Ottawa—Orléans. Ainsi, le nombre d’habitants dans ces deux circonscriptions sera mieux équilibré. Cette circonscription compte 110 999 habitants, ce qui représente un écart de 4,51 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription d’OTTAWA—ORLÉANS soit légèrement agrandie pour englober une partie de la circonscription actuelle de Glengarry—Prescott—Russell compte tenu de l’expansion des banlieues à l’extérieur des limites actuelles. La commission est d’avis que les personnes habitant dans les banlieues partagent une forte communauté d’intérêts avec les personnes habitant à Orléans. Une partie de la circonscription actuelle située au nord de la route régionale 174 (Beacon Hill) est attribuée à la circonscription proposée d’Ottawa—Vanier pour que le nombre d’habitants dans ces circonscriptions soit mieux équilibré. Cette circonscription compte 116 903 habitants, ce qui représente un écart de 10,06 % au-dessus du quotient électoral de la province.

Est de l’Ontario à l’extérieur d’Ottawa

Dans cette région, des commissions précédentes ont aligné certaines circonscriptions en fonction d’un axe nord-sud et combiné des populations rurales et urbaines pour respecter le quotient électoral de la province. La présente commission a décidé que dans certains cas il était plus censé d’aligner les circonscriptions en fonction d’un axe est-ouest afin de mieux tenir compte de la croissance de population observée principalement le long du lac Ontario.

La commission propose que la circonscription de Renfrew—Nipissing—Pembroke soit renommée RENFREW—PEMBROKE étant donné que la partie nord de la circonscription n’a pas de communauté d’intérêts avec celle de Nipissing. Cette circonscription compte 102 537 habitants, ce qui représente un écart de 3,46 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de Lanark—Frontenac—Lennox and Addington soit renommée LANARK—FRONTENAC—HASTINGS. Cette circonscription est composée de la circonscription actuelle ajustée de la façon suivante : moins les cantons de Stone Mills, de South Frontenac et de Loyalist et la ville de Greater Napanee, attribués à la circonscription proposée de Belleville—Napanee—Frontenac; plus la ville de Mississippi Mills, la partie de la circonscription actuelle de Prince Edward—Hastings située au nord de la ville de Greater Napanee, le canton de Tyendinaga et les villes de Belleville et de Quinte West. Cette circonscription compte 108 500 habitants, ce qui représente un écart de 2,15 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose d’établir une circonscription nommée BELLEVILLE—NAPANEE—FRONTENAC, composée des cantons de South Frontenac, de Stone Mills, de Loyalist et de Tyendinaga et des villes de Belleville, de Greater Napanee et de Deseronto. La commission est d’avis que les communautés d’intérêts sont ainsi mieux représentées. Cette circonscription compte 115 350 habitants, ce qui représente un écart de 8,60 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de KINGSTON ET LES ÎLES demeure inchangée, malgré l’augmentation du nombre d’habitants. La circonscription a une forte communauté d’intérêts fondée sur l’histoire et la géographie. Elle compte 125 227 habitants, ce qui représente un écart de 17,90 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de LEEDS—GRENVILLE demeure inchangée. Cette circonscription compte 99 306 habitants, ce qui représente un écart de 6,50 % en deçà du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de GLENGARRY—PRESCOTT—RUSSELL soit composée de la circonscription actuelle, moins la partie attribuée à la circonscription proposée d’Ottawa—Orléans. Cette circonscription compte 107 284 habitants, ce qui représente un écart de 1,01 % au-dessus du quotient électoral de la province.

La commission propose que la circonscription de STORMONT—DUNDAS—SOUTH GLENGARRY demeure inchangée. Cette circonscription compte 100 913 habitants, ce qui représente un écart de 4,99 % en deçà du quotient électoral de la province.

Toronto, dans la province de l’Ontario, ce 30e jour de juillet 2012.

Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de l’Ontario

Le président

L’HONORABLE JUGE GEORGE T. VALIN

Le commissaire

M. DOUGLAS COLBOURNE

Le commissaire

M. LESLIE A. PAL

Annexe A — Tableaux de la population des circonscriptions

Table 1 — Circonscriptions actuelles et leur écart par rapport au quotient
électoral de la province, décret de représentation électorale
de 2003 (quotient provincial de 2011 : 106 213)

Circonscription fédérale

Population
en 2001

Population
en 2011

Écart
(%)

Ajax—Pickering

100 248

137 217

29,19

Algoma—Manitoulin—Kapuskasing

82 340

74 828

-29,55

Ancaster—Dundas— Flamborough—Westdale

106 245

116 357

9,55

Barrie

103 710

135 711

27,77

Beaches—East York

108 913

107 084

0,82

Bramalea—Gore—Malton

119 886

192 020

80,79

Brampton—Springdale

116 775

149 130

40,41

Brampton-Ouest

113 638

204 146

92,20

Brant

118 580

137 102

29,08

Bruce—Grey—Owen Sound

102 487

106 475

0,25

Burlington

117 348

119 615

12,62

Cambridge

119 141

136 082

28,12

Carleton—Mississippi Mills

111 149

149 769

41,01

Chatham-Kent—Essex

106 144

105 579

-0,60

Davenport

111 705

102 360

-3,63

Don Valley-Est

111 177

111 363

4,85

Don Valley-Ouest

115 539

123 200

15,99

Dufferin—Caledon

101 608

116 341

9,54

Durham

107 435

126 833

19,41

Eglinton—Lawrence

106 879

113 150

6,53

Elgin—Middlesex—London

104 564

114 294

7,61

Essex

114 330

125 878

18,51

Etobicoke-Centre

111 792

113 606

6,96

Etobicoke—Lakeshore

113 914

122 999

15,80

Etobicoke-Nord

112 411

111 343

4,83

Glengarry—Prescott—Russell

97 660

112 212

5,65

Guelph

106 170

121 688

14,57

Haldimand—Norfolk

104 575

108 051

1,73

Haliburton—Kawartha Lakes—Brock

111 343

117 576

10,70

Halton

100 055

203 437

91,54

Hamilton-Centre

118 186

116 398

9,59

Hamilton-Est—Stoney Creek

115 709

117 721

10,83

Hamilton Mountain

119 830

125 586

18,24

Huron—Bruce

104 063

104 842

-1,29

Kenora

60 572

55 977

-47,30

Kingston et les Îles

115 833

125 227

17,90

Kitchener-Centre

108 840

109 915

3,49

Kitchener—Conestoga

96 708

130 937

23,28

Kitchener—Waterloo

113 826

130 162

22,55

Lambton—Kent—Middlesex

105 291

106 805

0,56

Lanark—Frontenac—Lennox et Addington

113 077

119 617

12,62

Leeds—Grenville

96 606

99 306

-6,50

London—Fanshawe

107 341

106 434

0,21

London-Centre-Nord

107 672

117 899

11,00

London-Ouest

110 988

127 985

20,50

Markham—Unionville

112 093

136 857

28,85

Mississauga—Brampton-Sud

113 826

147 096

38,49

Mississauga-Est—Cooksville

122 566

139 039

30,91

Mississauga—Erindale

120 354

160 663

51,26

Mississauga-Sud

113 003

112 583

6,00

Mississauga—Streetsville

118 305

132 637

24,88

Nepean—Carleton

109 291

159 032

49,73

Newmarket—Aurora

105 955

133 181

25,39

Niagara Falls

120 797

128 357

20,85

Niagara-Ouest—Glanbrook

99 747

122 134

14,99

Nickel Belt

89 859

92 391

-13,01

Nipissing—Timiskaming

89 416

90 995

-14,33

Northumberland—Quinte West

118 906

125 261

17,93

Oak Ridges—Markham

111 276

228 997

115,60

Oakville

109 642

119 649

12,65

Oshawa

113 662

125 322

17,99

Ottawa-Centre

114 032

114 043

7,37

Ottawa—Orléans

103 435

119 287

12,31

Ottawa-Sud

118 808

121 921

14,79

Ottawa—Vanier

105 870

103 687

-2,38

Ottawa-Ouest—Nepean

112 509

111 457

4,94

Oxford

99 270

105 719

-0,47

Parkdale—High Park

106 559

105 103

-1,05

Parry Sound—Muskoka

84 789

91 263

-14,08

Perth—Wellington

102 447

104 912

-1,22

Peterborough

110 887

118 938

11,98

Pickering—Scarborough-Est

106 722

107 910

1,60

Prince Edward—Hastings

109 407

117 057

10,21

Renfrew—Nipissing—Pembroke

96 421

102 537

-3,46

Richmond Hill

109 394

129 609

22,03

St. Catharines

111 452

112 015

5,46

St. Paul’s

112 449

116 463

9,65

Sarnia—Lambton

104 556

106 293

0,08

Sault Ste. Marie

88 419

88 869

-16,33

Scarborough—Agincourt

110 669

112 048

5,49

Scarborough-Centre

102 922

111 911

5,36

Scarborough—Guildwood

112 628

111 138

4,64

Scarborough—Rouge River

115 437

135 102

27,20

Scarborough-Sud-Ouest

105 237

108 693

2,33

Simcoe—Grey

117 505

134 530

26,66

Simcoe-Nord

111 057

121 119

14,03

Stormont—Dundas—South Glengarry

98 933

100 913

-4,99

Sudbury

89 443

92 048

-13,34

Thornhill

116 840

140 265

32,06

Thunder Bay—Rainy River

85 775

82 984

-21,87

Thunder Bay—Superior-Nord

83 657

80 702

-24,02

Timmins—Baie James

84 001

81 957

-22,84

Toronto-Centre

114 581

130 323

22,70

Toronto—Danforth

109 713

104 017

-2,07

Trinity—Spadina

106 094

144 733

36,27

Vaughan

112 049

196 068

84,60

Welland

108 876

112 727

6,13

Wellington—Halton Hills

100 555

115 880

9,10

Whitby—Oshawa

112 802

146 307

37,75

Willowdale

108 454

140 456

32,24

Windsor—Tecumseh

116 466

115 528

8,77

Windsor-Ouest

117 041

118 973

12,01

York-Centre

113 420

118 358

11,43

York—Simcoe

112 541

128 703

21,17

York-Sud—Weston

114 539

116 606

9,79

York-Ouest

110 384

108 198

1,87

Tableau 2 — Circonscriptions proposées et leur écart par rapport
au quotient électoral de la province, redécoupage de 2012
(quotient électoral de 2011 : 106 213)

Circonscription fédérale

Population
en 2011

Écart
(%)

Ajax

109 600

3,19

Algoma—Manitoulin—Killarney

79 708

-24,95

Ancaster

104 815

-1,32

Aurora—Richmond Hill

106 253

0,04

Barrie-Nord

102 361

-3,63

Barrie-Sud

104 730

-1,40

Beaches—East York

107 084

0,82

Belleville—Napanee—Frontenac

115 350

8,60

Brampton-Centre

109 158

2,77

Brampton—Gore

108 614

2,26

Brampton-Nord

106 519

0,29

Brampton-Sud

114 434

7,74

Brampton-Ouest

115 391

8,64

Brant

115 901

9,12

Bruce—Grey—Owen Sound

112 928

6,32

Burlington

119 615

12,62

Cambridge

126 748

19,33

Carleton—Kanata

100 118

-5,74

Chatham-Kent

106 636

0,40

Davenport

101 857

-4,10

Don Valley-Est

99 788

-6,05

Don Valley-Nord

103 073

-2,96

Dufferin—Caledon

112 950

6,34

Eglinton—Lawrence

104 346

-1,76

Elgin—Middlesex—London

114 294

7,61

Essex

127 452

20,00

Etobicoke-Centre

114 910

8,19

Etobicoke—Lakeshore

115 437

8,68

Etobicoke-Nord

117 601

10,72

Glengarry—Prescott—Russell

107 284

1,01

Guelph

121 688

14,57

Haldimand—Norfolk

108 051

1,73

Haliburton—Uxbridge

108 458

2,11

Halton

106 958

0,70

Hamilton-Centre

101 932

-4,03

Hamilton-Est—Stoney Creek

107 786

1,48

Hamilton Mountain

108 335

2,00

Huron—Bruce

104 842

-1,29

Kawartha Lakes—Port Hope—Cobourg

109 110

2,73

Kenora

56 641

-46,67

Kingston et les Îles

125 227

17,90

Kitchener-Centre

92 946

-12,49

Kitchener—Conestoga

101 432

-4,50

Kitchener-Sud—North Dumfries—Brant

108 391

2,05

Lambton—Kent—Middlesex

105 919

-0,28

Lanark—Frontenac—Hastings

108 500

2,15

Leeds—Grenville

99 306

-6,50

London—Fanshawe

115 685

8,92

London-Centre-Nord

117 899

11,00

London-Ouest

118 734

11,79

Markham

109 559

3,15

Markham—Stouffville

105 500

-0,67

Markham—Unionville

106 084

-0,12

Milton

109 440

3,04

Mississauga-Centre

116 619

9,80

Mississauga-Est—Cooksville

116 478

9,66

Mississauga—Erin Mills

115 493

8,74

Mississauga-Nord

112 061

5,51

Mississauga-Sud

112 583

6,00

Mississauga-Ouest—Streetsville

110 004

3,57

Mount Pleasant

99 695

-6,14

Nepean

104 775

-1,35

Nepean—Carleton

91 550

-13,81

Newmarket—Aurora

109 457

3,05

Niagara Falls

98 397

-7,36

Niagara-Ouest

115 563

8,80

Nickel Belt—Timiskaming

93 707

-11,77

Nipissing

83 821

-21,08

Oak Ridges

109 235

2,85

Oakville

106 648

0,41

Oshawa—Bowmanville

107 674

1,38

Oshawa—Durham

110 247

3,80

Ottawa-Centre

113 619

6,97

Ottawa—Orléans

116 903

10,06

Ottawa-Sud

121 894

14,76

Ottawa—Vanier

110 999

4,51

Ottawa-Ouest—Nepean

111 881

5,34

Oxford

105 719

-0,47

Parkdale—High Park

105 103

-1,05

Parry Sound—Muskoka

84 641

-20,31

Perth—Wellington

104 912

-1,22

Peterborough

118 938

11,98

Pickering—Brooklin

109 363

2,97

Prince Edward—Quinte West

105 035

-1,11

Renfrew—Pembroke

102 537

-3,46

Richmond Hill

104 020

-2,06

St. Catharines

112 015

5,46

St. Paul’s

99 382

-6,43

Sarnia—Lambton

106 293

0,08

Sault Ste. Marie

88 869

-16,33

Scarborough—Agincourt

104 499

-1,61

Scarborough-Centre

108 826

2,46

Scarborough-Est

102 646

-3,36

Scarborough—Guildwood

101 914

-4,05

Scarborough-Nord

101 080

-4,83

Scarborough-Sud-Ouest

106 733

0,49

Simcoe—Grey

113 245

6,62

Simcoe-Nord

101 041

-4,87

Stormont—Dundas—South Glengarry

100 913

-4,99

Sudbury

85 263

-19,72

Thunder Bay—Rainy River

82 320

-22,50

Thunder Bay—Superior-Nord

83 126

-21,74

Timmins—Cochrane—Baie James

93 918

-11,58

Toronto-Centre

99 860

-5,98

Toronto—Danforth

104 017

-2,07

Toronto-Nord

95 278

-10,30

Trinity—Spadina

102 057

-3,91

Vaughan—Thornhill

110 427

3,97

Vaughan—Woodbridge

105 450

-0,72

Waterdown—Glanbrook

97 081

-8,60

Waterloo

98 780

-7,00

Welland—Fort Erie

105 371

-0,79

Wellington—Halton Hills

115 880

9,10

Whitby

101 380

-4,55

Willowdale

109 680

3,26

Windsor—Tecumseh

113 783

7,13

Windsor-Ouest

118 973

12,01

York-Centre

100 277

-5,59

York—Simcoe

98 578

-7,19

York-Sud—Weston

101 719

-4,23

York-Ouest

108 198

1,87

Annexe B — Cartes géographiques, délimitations et
noms proposés des circonscriptions électorales

Dans la province de l’Ontario, il y a cent vingt et une (121) circonscriptions électorales, nommées et décrites comme suit, et qui éliront chacune un député.

Dans les descriptions suivantes :

  • a) toute mention de « chemin », « ligne de transport d’énergie hydroélectrique », « cours d’eau » et « voie ferrée » fait référence à leur ligne médiane, à moins d’indication contraire;

  • b) toute mention d’un « canton » signifie un canton qui a sa propre administration locale;

  • c) toute mention d’un « canton géographique » signifie un canton qui n’a pas sa propre administration locale;

  • d) toutes les villes, tous les villages et réserves indiennes situés à l’intérieur du périmètre de la circonscription électorale en font partie, à moins d’indication contraire;

  • e) partout où il est fait usage d’un mot ou d’une expression pour désigner une division territoriale, ce mot ou cette expression désigne la division territoriale telle qu’elle existait ou était délimitée le premier jour de janvier 2011;

  • f) la traduction des termes « rue », « avenue » et « boulevard » suit les normes du Conseil du Trésor. La traduction de toutes autres désignations de voie publique est basée sur des expressions fréquemment employées mais n’est pas reconnue de façon officielle;

  • g) toutes les coordonnées renvoient au Système de référence nord-américain de 1983 (NAD 83).

Le chiffre de population de chaque circonscription est tiré du recensement décennal de 2011.

Ajax

(Population : 109 600)

(Carte 9)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Durham constituée de la ville d’Ajax.

Algoma—Manitoulin—Killarney

(Population : 79 708)

(Carte 1)

Comprend :

  • a) la partie du district territorial d’Algoma constituée :
    • (i) de la partie située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique et de l’angle sud-est du canton de Plummer Additional; de là vers le nord et vers l’ouest suivant les frontières est et nord dudit canton jusqu’à l’angle sud-ouest du canton géographique de Galbraith; de là vers le nord suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Galbraith, de Morin, de Kane, de Hurlburt, de Jollineau, de Menard, de Pine, de Hoffman et de Butcher jusqu’à la limite sud du district territorial de Sudbury;

    • (ii) de la partie située au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest du district territorial de Sudbury et de la rivière Montreal; de là généralement vers l’ouest suivant ladite rivière jusqu’à la frontière nord du canton géographique de Home; de là vers l’ouest suivant la frontière nord des cantons géographiques de Home et de Peever jusqu’à la rive nord du lac Supérieur; de là S 45°00′ O jusqu’à la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique;
  • b) le district territorial de Manitoulin;

  • c) la partie du district territorial de Timiskaming située à l’ouest de la frontière est des cantons géographiques de Douglas et de Geikie;

  • d) la partie du district territorial de Sudbury située à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est dudit district territorial et de l’angle nord-est du canton géographique d’Unwin; de là vers le sud suivant la frontière est des cantons géographiques d’Unwin, de Leask, de McNamara, de Beaumont et de Roberts jusqu’à la limite nord de la ville du Grand Sudbury; de là généralement vers l’est et généralement vers le sud suivant les limites nord et est de ladite ville jusqu’à la frontière nord-ouest du canton géographique de Hendrie; de là vers l’est suivant ledit canton géographique jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Jennings; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Jennings, de Cherriman et de Cosby jusqu’au chenal Nord (rivière des Français); de là généralement vers le sud suivant ledit chenal, en passant à l’ouest des îles adjacentes au mont Gibraltar Rock et de la rivière Murdock, jusqu’à la jonction de la rivière Murdock avec le district territorial de Parry Sound;

  • e) la partie de la ville du Grand Sudbury située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est de ladite ville et de la route no 17 Est; de là vers l’ouest suivant ladite route jusqu’à la frontière ouest du lot 6 du canton géographique de Neelon; de là vers le sud suivant le lot 6 des cantons géographiques de Neelon et de Dill jusqu’à la route no 69; de là vers l’ouest suivant ladite route jusqu’à la route no 17; de là vers l’ouest suivant ladite route jusqu’à la frontière est du canton géographique de Waters; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’au lac Kelly; de là vers le nord en ligne droite jusqu’à la frontière est du canton géographique de Waters; de là vers le nord et l’ouest suivant les frontières est et nord dudit canton géographique jusqu’à la frontière ouest du lot 1 du canton géographique de Snider; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’à la frontière nord de la concession 2 du canton géographique de Snider; de là vers l’est suivant ladite frontière jusqu’à la frontière est du canton géographique de Snider; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’à la frontière sud du canton géographique de Rayside; de là vers l’ouest suivant la frontière sud des cantons géographiques de Rayside et de Balfour jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Balfour; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’au chemin Simmons; de là vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Gordon Lake; de là vers le nord en ligne droite jusqu’à l’intersection est du chemin Pioneer et de la route no 144; de là vers le nord en ligne droite jusqu’à l’intersection du chemin Morgan et du chemin Blais; de là vers le nord suivant le chemin Morgan jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Balfour; de là vers le nord et l’est suivant les frontières est et nord dudit canton géographique jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Lumsden; de là vers le nord suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Lumsden et de Bowell jusqu’à la limite nord de la ville du Grand Sudbury.

Ancaster

(Population : 104 815)

(Carte 11)

Comprend la partie de la ville de Hamilton bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de l’autoroute no 403; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la voie ferrée du Canadien National; de là généralement vers l’ouest suivant ladite voie ferrée jusqu’à l’autoroute no 52 Nord; de là vers le sud suivant ladite autoroute et le chemin Trinity jusqu’à la ligne de transport d’énergie hydroélectrique située au nord du chemin Book Nord; de là généralement vers l’est suivant ladite ligne de transport jusqu’au chemin Glancaster; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’au chemin Garner Est; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la ligne de transport d’énergie hydroélectrique située à l’ouest du chemin Upper Paradise; de là vers le nord suivant ladite ligne de transport jusqu’au chemin Stone Church; de là vers l’est suivant ledit chemin et le chemin Stone Church Ouest jusqu’à la rue Garth; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à la promenade Lincoln M. Alexander; de là vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à la rue West 5th; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’au chemin James Mountain; de là généralement vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à l’escarpement du Niagara; de là généralement vers l’ouest suivant ledit escarpement jusqu’à la ligne de transport d’énergie hydroélectrique située à l’ouest de l’impasse Chateau; de là vers le nord suivant ladite ligne de transport jusqu’à l’autoroute no 403; de là généralement vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’au canal Desjardins; de là vers l’est suivant ledit canal et continuant franc est dans le havre de Hamilton jusqu’au prolongement vers le nord de la rue Queen Nord; de là vers le nord en ligne droite suivant ledit prolongement jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là généralement vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Aurora—Richmond Hill

(Population : 106 253)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée :

  • a) de la partie de la ville d’Aurora située au sud de la rue Wellington Ouest et de la rue Wellington Est;

  • b) de la partie de la ville de Richmond Hill située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de la promenade Major Mackenzie Ouest; de là vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à la rue Yonge; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’au chemin Elgin Mills Est; de là généralement vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la limite est de ladite ville.

Barrie-Nord

(Population : 102 361)

(Carte 5)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Simcoe constituée des cantons de Springwater et d’Oro-Medonte;

  • b) la partie de la ville de Barrie située au nord et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de la rue Dunlop Ouest; de là généralement vers le nord-est suivant ladite rue jusqu’à la rue Bayfield; de là vers le sud-est suivant ladite rue et son prolongement vers le sud-est jusqu’à la rive nord de la baie Kempenfelt; de là généralement vers le sud et l’est suivant ladite rive jusqu’au prolongement vers le nord-est de la rue Tiffin; de là vers le nord-est suivant ledit prolongement et la baie Kempenfelt jusqu’à la limite est de ladite ville.

Barrie-Sud

(Population : 104 730)

(Carte 5)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Simcoe constituée de la ville d’Innisfil;

  • b) la partie de la ville de Barrie située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de la rue Dunlop Ouest; de là généralement vers le nord-est suivant ladite rue jusqu’à la rue Bayfield; de là vers le sud-est suivant ladite rue et son prolongement vers le sud-est jusqu’à la rive nord de la baie Kempenfelt; de là vers le sud-ouest, généralement vers le sud et l’est suivant ladite rive jusqu’au prolongement vers le nord-est de la rue Tiffin; de là vers le nord-est suivant ledit prolongement et la baie Kempenfelt jusqu’à la limite est de ladite ville.

Beaches—East York

(Population : 107 084)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’avenue Victoria Park et de l’avenue Sunrise; de là vers l’ouest suivant l’avenue Sunrise et son prolongement jusqu’à la branche est de la rivière Don; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite branche jusqu’au ruisseau Taylor; de là généralement vers l’est suivant ledit ruisseau jusqu’au prolongement vers le nord-est du boulevard Coxwell; de là vers le sud-ouest suivant ledit prolongement et le boulevard Coxwell jusqu’à l’avenue Coxwell; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’au boulevard Lake Shore Est; de là en ligne droite suivant un gisement de 210° jusqu’à la baie Ashbridge; de là généralement vers le sud suivant ladite baie jusqu’à son extrémité sud; de là franc sud jusqu’à la limite sud de la ville de Toronto; de là généralement vers le nord-est suivant ladite limite jusqu’au prolongement vers le sud de l’avenue Victoria Park; de là vers le nord suivant ledit prolongement et l’avenue Victoria Park jusqu’au point de départ.

Belleville—Napanee—Frontenac

(Population : 115 350)

(Carte 4)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Frontenac constituée du canton de South Frontenac;

  • b) le comté de Lennox and Addington, à l’exception du canton d’Addington Highlands;

  • c) la partie du comté de Hastings constituée du canton de Tyendinaga, du territoire Mohawk de Tyendinaga (réserve indienne) et de la ville de Deseronto;

  • d) la ville de Belleville.

Brampton-Centre

(Population : 109 158)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Brampton bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud-est de ladite ville et de la rue Hurontario; de là vers le nord-ouest suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Steeles Est; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’au chemin Kennedy Sud; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la rue Queen Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la rue Main Nord; de là vers le nord-ouest suivant ladite rue jusqu’à la promenade Bovaird Est; de là vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’à l’autoroute no 410; de là vers le sud-est suivant ladite autoroute jusqu’à la promenade Williams Est; de là vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Airport; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la limite sud-est de ladite ville; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Brampton—Gore

(Population : 108 614)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de :

  • a) la partie de la ville de Brampton située au nord-est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-ouest de ladite ville et du chemin Torbram; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Sandalwood Est; de là généralement vers l’est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Airport; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la limite sud-est de ladite ville;

  • b) la partie de la ville de Mississauga située au nord-est et au nord-ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-ouest de ladite ville et du chemin Airport; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Morning Star; de là généralement vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’à la promenade Goreway; de là vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Derry Est; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à la limite nord-est de ladite ville.

Brampton-Nord

(Population : 106 519)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Brampton bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-ouest de ladite ville et du chemin Torbram; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Sandalwood Est; de là généralement vers l’est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Airport; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Williams Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite promenade jusqu’à l’autoroute no 410; de là vers le nord-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la promenade Bovaird Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite promenade jusqu’au chemin Kennedy Nord; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la limite nord-ouest de ladite ville; de là vers le nord-est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Brampton-Sud

(Population : 114 434)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Brampton bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud-ouest de ladite ville et de la rue Guelph; de là vers l’est et le nord-est suivant ladite rue et la promenade Bovaird Ouest jusqu’à la voie ferrée du Canadien National; de là vers l’est suivant ladite voie ferrée jusqu’à la rue Main Nord; de là vers le sud-est suivant ladite rue jusqu’à la rue Queen Est; de là vers le nord-est suivant ladite rue jusqu’au chemin Kennedy Sud; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Steeles Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite avenue jusqu’à la rue Hurontario; de là vers le sud-est suivant ladite rue jusqu’à la limite sud-est de ladite ville; de là généralement vers le sud-ouest et le nord-ouest suivant les limites sud-est et sud-ouest de ladite ville jusqu’au point de départ.

Brampton-Ouest

(Population : 115 391)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Brampton bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-ouest de ladite ville et du chemin Kennedy Nord; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Bovaird Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite promenade jusqu’à la rue Main Nord; de là vers le sud-est suivant ladite rue jusqu’à la voie ferrée du Canadien National; de là vers l’ouest suivant ladite voie ferrée jusqu’à la promenade Bovaird Ouest; de là vers le sud-ouest et l’ouest suivant ladite promenade et la rue Guelph jusqu’à la limite sud-ouest de ladite ville; de là vers le nord-ouest et généralement vers le nord-est suivant les limites sud-ouest et nord-ouest de ladite ville jusqu’au point de départ.

Brant

(Population : 115 901)

(Carte 7)

Comprend :

  • a) la ville de Brantford;

  • b) la partie du comté de Brant située au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest dudit comté et de l’autoroute no 403; de là généralement vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la limite ouest de la ville de Brantford; de là généralement vers le sud, l’est et le nord suivant les limites ouest, sud et est de ladite ville jusqu’à l’autoroute no 403; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la limite est du comté de Brant;

  • c) la partie du comté de Haldimand constituée des parties des réserves indiennes de Six Nations no 40 et de New Credit no 40A situées dans ledit comté.

Bruce—Grey—Owen Sound

(Population : 112 928)

(Carte 2)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Bruce située au nord et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est dudit comté et de la limite sud de la municipalité d’Arran-Elderslie; de là vers l’ouest et le nord suivant les limites sud et ouest de ladite municipalité jusqu’à la limite est de la ville de Saugeen Shores; de là généralement vers le nord et généralement vers le nord-ouest suivant ladite limite jusqu’à la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique;

  • b) le comté de Grey.

Burlington

(Population : 119 615)

(Carte 8)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Halton constituée de la partie de la ville de Burlington située au sud-est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville et de l’autoroute Queen Elizabeth; de là vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la ligne Walkers; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne jusqu’au chemin Upper Middle; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la ligne Guelph; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne jusqu’à la rue Dundas; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la limite sud-ouest de ladite ville.

Cambridge

(Population : 126 748)

(Carte 3)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Waterloo constituée de la ville de Cambridge.

Carleton—Kanata

(Population : 100 118)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de la route no 7; de là généralement vers le nord-est suivant ladite route jusqu’à l’autoroute no 417; de là vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’à la promenade Terry Fox; de là généralement vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Hope Side; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Richmond; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’au chemin West Hunt Club; de là vers l’ouest en ligne droite jusqu’à l’intersection de la promenade Haanel et du chemin Robertson; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Eagleson; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit chemin, le chemin March, le chemin Herzberg et le chemin March Valley (Fourth Line) jusqu’à la promenade Riddell; de là vers le nord-est suivant ladite promenade et son prolongement vers le nord-est jusqu’à la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec; de là généralement vers l’ouest suivant ladite frontière jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là généralement vers le sud-ouest et généralement vers le sud-est suivant les limites nord et ouest de ladite ville jusqu’au point de départ.

Chatham-Kent

(Population : 106 636)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie de la municipalité de Chatham-Kent constituée de :
    • (i) la partie située au sud-est de la rivière Thames;

    • (ii) la partie située au nord-ouest de la rivière Thames, bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Thames et du prolongement vers le sud-est du chemin Bear Line; de là vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et le chemin Bear Line jusqu’à la promenade Gregory Ouest; de là vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’à la frontière nord-est du lot 23, concession 2, division Est du canton géographique de Dover; de là vers le nord-ouest suivant ladite frontière et la frontière nord-est du lot 1, concession de la rue Baldoon Est, du canton géographique de Dover jusqu’à la frontière nord-ouest dudit lot; de là vers le nord-est suivant le prolongement vers le nord-est de ladite frontière jusqu’à la frontière nord-est du lot 4, concession 3, du canton géographique de Chatham; de là vers le sud-est suivant ladite frontière jusqu’à la frontière nord-ouest du lot 5, concession 2, du canton géographique de Chatham; de là vers le sud-ouest suivant ladite frontière jusqu’à la frontière sud-ouest du lot 5, concession 2, du canton géographique de Chatham; de là vers le sud-est suivant ladite frontière jusqu’à la rivière Thames; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite rivière jusqu’au point de départ;
  • b) la partie du comté d’Essex constituée de la municipalité de Leamington et du canton de Pelee;

  • c) la réserve indienne Moravian no 47.

Davenport

(Population : 101 857)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’avenue Eglinton Ouest et de la rue Dufferin; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’au chemin Rogers; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Oakwood; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue St. Clair Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Oakwood; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’au chemin Davenport; de là vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Dovercourt; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la rue Bloor Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Ossington; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’au chemin Dovercourt; de là vers le sud suivant ledit chemin et son prolongement vers le sud jusqu’à la voie ferrée du Canadien National–GO Transit; de là vers le nord-ouest suivant ladite voie ferrée jusqu’au prolongement vers le sud de la rue Keele; de là vers le nord suivant ledit prolongement et la rue Keele jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers l’est suivant ladite avenue jusqu’au point de départ.

Don Valley-Est

(Population : 99 788)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’autoroute no 401 et de l’avenue Victoria Park; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Sunrise; de là vers l’ouest suivant ladite avenue et son prolongement jusqu’à la branche est de la rivière Don; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite branche jusqu’à son intersection avec la branche ouest de la rivière Don; de là vers l’ouest en ligne droite jusqu’à un point sur la promenade Thorncliffe situé à 43°42′15″ de latitude N et 79°20′28″ de longitude O; de là vers le nord-ouest suivant ladite promenade jusqu’au boulevard Overlea; de là vers le nord-est suivant ledit boulevard jusqu’à la branche ouest de la rivière Don; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite branche jusqu’à l’avenue Eglinton Est; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’à la rue Leslie; de là généralement vers le nord suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’au point de départ.

Don Valley-Nord

(Population : 103 073)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de l’avenue Bayview; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à l’avenue Victoria Park; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Dufferin—Caledon

(Population : 112 950)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Dufferin constituée des cantons de Melancthon, de East Luther Grand Valley, de East Garafraxa et d’Amaranth; des villes d’Orangeville, de Shelburne et de Mono;

  • b) la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la ville de Caledon.

Eglinton—Lawrence

(Population : 104 346)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’autoroute no 401 et de la rue Keele; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers l’est suivant ladite avenue jusqu’à la rue Yonge; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Lawrence Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’au chemin Avenue; de là généralement vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers le sud-ouest et l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’au point de départ.

Elgin—Middlesex—London

(Population : 114 294)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) le comté d’Elgin;

  • b) la partie du comté de Middlesex constituée de la municipalité de Thames Centre;

  • c) la partie de la ville de London située au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et du ruisseau Dingman; de là généralement vers l’est suivant ledit ruisseau jusqu’au prolongement vers l’ouest du chemin Southdale Ouest; de là vers l’est suivant ledit prolongement, le chemin Southdale Ouest et le chemin Southdale Est jusqu’au chemin White Oak; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Exeter; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Meg; de là vers le nord suivant ladite promenade jusqu’au boulevard Jalna; de là vers l’ouest suivant ledit boulevard jusqu’à l’avenue Ernest; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Bradley; de là vers l’est et le nord-est suivant ladite avenue jusqu’à la limite est de ladite ville.

Essex

(Population : 127 452)

(Carte 3)

Comprend le comté d’Essex, à l’exception de la ville de Windsor, du canton de Pelee, de la municipalité de Leamington, de la partie de la ville de Tecumseh située au nord de la voie vers l’est de l’autoroute no 401.

Etobicoke-Centre

(Population : 114 910)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de l’autoroute no 401; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à l’autoroute no 427; de là vers l’est suivant ladite autoroute et l’avenue Eglinton Ouest jusqu’au chemin Martin Grove; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’au chemin Dixon; de là vers l’est suivant ledit chemin et son prolongement vers l’est jusqu’à la rivière Humber; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la voie ferrée du Canadien Pacifique–GO Transit; de là vers le sud suivant ladite voie ferrée jusqu’au ruisseau Mimico; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit ruisseau jusqu’à l’avenue Kipling; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à la rue Bloor Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 427; de là vers le sud suivant ladite autoroute jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’à la limite ouest de ladite ville; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Etobicoke—Lakeshore

(Population : 115 437)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Humber et de la rue Dundas Ouest; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la voie ferrée du Canadien Pacifique–GO Transit; de là vers le sud suivant ladite voie ferrée jusqu’au ruisseau Mimico; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit ruisseau jusqu’à l’avenue Kipling; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à la rue Bloor Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 427; de là vers le sud suivant ladite autoroute jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’à la limite ouest de la ville de Toronto; de là généralement vers le sud et le nord-est suivant les limites ouest et sud de ladite ville jusqu’au prolongement vers le sud-est de la rivière Humber; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et la rivière Humber jusqu’au point de départ.

Etobicoke-Nord

(Population : 117 601)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de la rivière Humber; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’au prolongement vers l’est du chemin Dixon; de là vers l’ouest suivant ledit prolongement et le chemin Dixon jusqu’au chemin Martin Grove; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue et l’autoroute no 427 jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la limite ouest de la ville de Toronto; de là vers le nord et l’est suivant les limites ouest et nord de ladite ville jusqu’au point de départ.

Glengarry—Prescott—Russell

(Population : 107 284)

(Carte 15)

Comprend :

  • a) les comtés unis de Prescott et Russell;

  • b) la partie des comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry constituée du canton de North Glengarry;

  • c) la partie de la ville d’Ottawa située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec et d’une ligne tracée franc nord depuis l’embouchure du ruisseau Cardinal; de là franc sud suivant ladite ligne jusqu’à l’embouchure du ruisseau Cardinal; de là généralement vers le sud-est suivant ledit ruisseau jusqu’au chemin Innes; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Frank Kenny; de là généralement vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Wall; de là généralement vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Mer Bleue; de là vers le sud-est et généralement vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Navan; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Mer Bleue; de là généralement vers le sud-est suivant ledit chemin, son prolongement et le chemin Boundary jusqu’au chemin Burton.

Guelph

(Population : 121 688)

(Carte 3)

Comprend la ville de Guelph.

Haldimand—Norfolk

(Population : 108 051)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) le comté de Haldimand, à l’exception des parties des réserves indiennes de Six Nations no 40 et de New Credit no 40A situées dans ledit comté;

  • b) le comté de Norfolk.

Haliburton—Uxbridge

(Population : 108 458)

(Carte 4)

Comprend :

  • a) le comté de Haliburton;

  • b) la partie du comté de Peterborough constituée du canton de Galway-Cavendish et Harvey et du canton de North Kawartha;

  • c) la partie de la ville de Kawartha Lakes située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est de ladite ville et du prolongement vers le nord-est du chemin Colony; de là généralement vers le sud-ouest suivant ledit prolongement, le chemin Colony, son prolongement vers le sud-est, le chemin Log House, le chemin Cedar Glen, le chemin Sturgeon et le chemin Four Points jusqu’au chemin Settlers; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin de comté no 36; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Snug Harbour; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Pickerel Point; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin et son prolongement vers le sud-ouest jusqu’au chemin Kenrei; de là généralement vers le sud-est et le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la route no 35; de là vers le nord-ouest suivant ladite route jusqu’au chemin Peniel; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Opmar; de là vers le sud-est suivant ledit chemin, la route de démarcation Mariposa-Ops, le chemin Sand Bar et son prolongement vers le sud-est jusqu’à la limite ouest de ladite ville;

  • d) la partie de la municipalité régionale de Durham constituée :
    • (i) des cantons de Brock et de Scugog;

    • (ii) de la partie du canton d’Uxbridge située au sud de la promenade Davis.

Halton

(Population : 106 958)

(Carte 8)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Halton constituée :

  • a) de la partie de la ville d’Oakville située au nord-ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville avec le chemin Upper Middle Est; de là vers le sud-ouest, le sud-est et le sud-ouest suivant ledit chemin, le chemin Upper Middle Ouest et son prolongement jusqu’à la limite sud-ouest de la ville d’Oakville;

  • b) de la partie de la ville de Burlington décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville et de l’autoroute Queen Elizabeth; de là vers le sud-ouest suivant l’autoroute Queen Elizabeth jusqu’à la ligne Walkers; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne jusqu’à la rue Dundas; de là vers le nord-est suivant ladite rue jusqu’à la ligne Appleby; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne jusqu’au chemin no 1 Side; de là vers le nord-est suivant ledit chemin, son prolongement et le chemin no 1 Side jusqu’à la limite nord-est de ladite ville; de là vers le sud-est suivant la limite nord-est de ladite ville jusqu’au point de départ.

Hamilton-Centre

(Population : 101 932)

(Carte 11)

Comprend la partie de la ville de Hamilton bornée comme suit : commençant à l’intersection du chemin James Mountain et de l’escarpement du Niagara; de là généralement vers l’ouest suivant ledit escarpement jusqu’à la ligne de transport d’énergie hydroélectrique située à l’ouest de l’impasse Chateau; de là vers le nord suivant ladite ligne de transport jusqu’à l’autoroute no 403; de là généralement vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’au canal Desjardins; de là vers l’est suivant ledit canal et continuant franc est dans le havre de Hamilton jusqu’au prolongement vers le nord de la rue Queen Nord; de là vers le nord en ligne droite suivant ledit prolongement jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là généralement vers le nord-est, le sud-est et le nord-est suivant ladite limite jusqu’au prolongement vers le nord de la rue Ottawa Nord; de là vers le sud suivant ledit prolongement et la rue Ottawa Nord jusqu’à la rue Burlington Est; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Kenilworth Nord; de là vers le sud suivant ladite avenue et l’avenue Kenilworth Sud jusqu’au chemin Lawrence; de là vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’au prolongement vers le sud de l’impasse Keswick; de là vers le sud suivant ledit prolongement jusqu’à l’escarpement du Niagara; de là généralement vers l’ouest suivant ledit escarpement jusqu’au point de départ.

Hamilton-Est—Stoney Creek

(Population : 107 786)

(Carte 11)

Comprend la partie de la ville de Hamilton située au nord de l’escarpement du Niagara et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection dudit escarpement et du prolongement vers le sud de l’impasse Keswick; de là vers le nord suivant ledit prolongement jusqu’au chemin Lawrence; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Kenilworth Sud; de là vers le nord suivant ladite avenue et l’avenue Kenilworth Nord jusqu’à la rue Burlington Est; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’à la rue Ottawa Nord; de là vers le nord suivant ladite rue et son prolongement vers le nord jusqu’à la limite nord de ladite ville.

Hamilton Mountain

(Population : 108 335)

(Carte 11)

Comprend la partie de la ville de Hamilton bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’escarpement du Niagara et du ruisseau Redhill; de là vers l’ouest suivant ledit ruisseau jusqu’au boulevard Mountain Brow; de là vers le sud suivant ledit boulevard jusqu’au chemin Arbour; de là généralement vers le sud suivant ledit chemin, son prolongement intermittent, le chemin Anchor et son prolongement jusqu’au chemin Rymal Est; de là vers l’ouest suivant ledit chemin, le chemin Rymal Ouest et le chemin Garner Est jusqu’à la ligne de transport d’énergie hydroélectrique située à l’ouest du chemin Upper Paradise; de là vers le nord suivant ladite ligne de transport jusqu’au chemin Stone Church; de là vers l’est suivant ledit chemin et le chemin Stone Church Ouest jusqu’à la rue Garth; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à la promenade Lincoln M. Alexander; de là vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à la rue West 5th; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’au chemin James Mountain; de là généralement vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à l’escarpement du Niagara; de là généralement vers l’est et généralement vers le sud suivant ledit escarpement jusqu’au point de départ.

Huron—Bruce

(Population : 104 842)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) le comté de Huron;

  • b) le comté de Bruce, à l’exception de la municipalité d’Arran-Elderslie.

Kawartha Lakes—Port Hope—Cobourg

(Population : 109 110)

(Carte 12)

Comprend :

  • a) la partie de la ville de Kawartha Lakes située au sud et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est de ladite ville et du prolongement vers le nord-est du chemin Colony; de là généralement vers le sud-ouest suivant ledit prolongement, le chemin Colony, son prolongement vers le sud-est, le chemin Log House, le chemin Cedar Glen, le chemin Sturgeon et le chemin Four Points jusqu’au chemin Settlers; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin de comté no 36; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Snug Harbour; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Pickerel Point; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin et son prolongement vers le sud-ouest jusqu’au chemin Kenrei; de là généralement vers le sud-est et le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la route no 35; de là vers le nord-ouest suivant ladite route jusqu’au chemin Peniel; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Opmar; de là vers le sud-est suivant ledit chemin, la route de démarcation Mariposa-Ops, le chemin Sand Bar et son prolongement vers le sud-est jusqu’à la limite ouest de ladite ville;

  • b) la partie du comté de Peterborough constituée du canton de Cavan-Monaghan;

  • c) la partie du comté de Northumberland constituée de la municipalité de Port Hope, du canton de Hamilton et de la ville de Cobourg;

  • d) la partie de la municipalité régionale de Durham constituée de la partie de la Corporation de la municipalité de Clarington située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite municipalité avec la ligne de canton Darlington-Manvers; de là vers le sud suivant ladite ligne de canton jusqu’à la route régionale 20; de là vers le sud et le sud-ouest suivant ladite route jusqu’au chemin de concession 10; de là vers le sud-est et l’est suivant ledit chemin jusqu’à la ligne de canton Darlington-Clarke; de là vers le sud-est suivant ladite ligne de canton et son prolongement intermittent, la route régionale 42 et son prolongement vers le sud jusqu’à la route no 35+115; de là vers le sud-ouest suivant ladite route jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’au chemin Bennett; de là vers le sud suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la limite sud de ladite municipalité.

Kenora

(Population : 56 641)

(Carte 1)

Comprend :

  • a) la partie du district territorial de Kenora située à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’angle nord-est du point le plus au nord du district territorial de Thunder Bay (rivière Albany); de là franc nord jusqu’à la frontière nord de la province de l’Ontario;

  • b) le canton de Lake of the Woods;

  • c) la partie du district territorial de Thunder Bay située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest dudit district territorial et de la 6e Ligne de base; de là vers l’est suivant ladite ligne de base jusqu’à l’angle sud-est du canton géographique de Bertrand; de là vers le nord suivant la frontière est des cantons géographiques de Bertrand, de McLaurin, de Furlonge, de Fletcher et de Bulmer jusqu’à l’angle nord-est du canton géographique de Bertrand; de là franc nord jusqu’à la limite nord dudit district territorial.

Kingston et les Îles

(Population : 125 227)

(Carte 4)

Comprend la partie du comté de Frontenac constituée du canton de Frontenac Islands et de la ville de Kingston.

Kitchener-Centre

(Population : 92 946)

(Carte 13)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Waterloo constituée de la partie de la ville de Kitchener située à l’ouest et au nord de la promenade Conestoga.

Kitchener—Conestoga

(Population : 101 432)

(Carte 13)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Waterloo constituée :

  • a) des cantons de Wellesley, de Wilmot et de Woolwich;

  • b) de la partie de la ville de Kitchener située à l’est et au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection du chemin Bridgeport et de la promenade Conestoga; de là vers le sud-est, vers l’est et généralement vers le sud suivant ladite promenade jusqu’à la route no 8; de là généralement vers le sud-est suivant ladite route jusqu’à la rivière Grand; de là généralement vers l’est suivant ladite rivière jusqu’à la limite est de ladite ville.

Kitchener-Sud—North Dumfries—Brant

(Population : 108 391)

(Carte 13)

Comprend :

  • a) la partie de la municipalité régionale de Waterloo constituée :
    • (i) du canton de North Dumfries;

    • (ii) de la partie de la ville de Kitchener située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de la promenade Conestoga; de là généralement vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’à la route no 8; de là généralement vers le sud-est suivant ladite route jusqu’à la rivière Grand; de là généralement vers l’est suivant ladite rivière jusqu’à la limite est de la ville de Kitchener;

  • b) la partie du comté de Brant située au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest dudit comté et de l’autoroute no 403; de là généralement vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la limite ouest de la ville de Brantford; de là vers le nord, généralement vers l’est et généralement vers le sud-est suivant les limites ouest, nord et est de ladite ville jusqu’à l’autoroute no 403; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la limite est dudit comté.

Lambton—Kent—Middlesex

(Population : 105 919)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Lambton constituée :
    • (i) des municipalités de Lambton Shores et de Brooke-Alvinston;

    • (ii) des cantons de Dawn-Euphemia et de Warwick;

    • (iii) de la réserve indienne Walpole Island no 46 et de la réserve indienne Kettle Point no 44;
  • b) la partie de la municipalité de Chatham-Kent située au nord-ouest de la rivière Thames, à l’exception de la partie de ladite municipalité bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Thames et du prolongement vers le sud-est du chemin Bear Line; de là vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et le chemin Bear Line jusqu’à la promenade Gregory Ouest; de là vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’à la frontière nord-est du lot 23, concession 2, division Est du canton géographique de Dover; de là vers le nord-ouest suivant ladite frontière et la frontière nord-est du lot 1, concession de la rue Baldoon Est, du canton géographique de Dover jusqu’à la frontière nord-ouest dudit lot; de là vers le nord-est suivant le prolongement vers le nord-est de ladite frontière jusqu’à la frontière nord-est du lot 4, concession 3, du canton géographique de Chatham; de là vers le sud-est suivant ladite frontière jusqu’à la frontière nord-ouest du lot 5, concession 2, du canton géographique de Chatham; de là vers le sud-ouest suivant ladite frontière jusqu’à la frontière sud-ouest du lot 5, concession 2, du canton géographique de Chatham; de là vers le sud-est suivant ladite frontière jusqu’à la rivière Thames; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite rivière jusqu’au point de départ;

  • c) le comté de Middlesex, à l’exception de la ville de London; de la municipalité de Thames Centre.

Lanark—Frontenac—Hastings

(Population : 108 500)

(Carte 4)

Comprend :

  • a) le comté de Hastings, à l’exception du canton de Tyendinaga, du territoire Mohawk de Tyendinaga (réserve indienne), de la ville de Deseronto, et des villes de Quinte West et de Belleville;

  • b) la partie du comté de Lennox and Addington constituée du canton d’Addington Highlands;

  • c) la partie du comté de Frontenac constituée des cantons de North Frontenac et de Central Frontenac;

  • d) le comté de Lanark.

Leeds—Grenville

(Population : 99 306)

(Carte 4)

Comprend les comtés unis de Leeds et de Grenville.

London—Fanshawe

(Population : 115 685)

(Carte 14)

Comprend la partie de la ville de London bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de l’avenue Highbury Nord; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à la rivière Thames (branche sud); de là généralement vers l’ouest suivant ladite rivière jusqu’à la rue Ridout Sud; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’au chemin Commissioners Est; de là vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Wharncliffe Sud; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Southdale Est; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’au chemin White Oak; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Exeter; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Meg; de là vers le nord suivant ladite promenade jusqu’au boulevard Jalna; de là vers l’ouest suivant ledit boulevard jusqu’à l’avenue Ernest; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Bradley; de là généralement vers l’est suivant ladite avenue jusqu’à la limite est de ladite ville; de là généralement vers le nord, le nord-ouest et l’ouest suivant les limites est et nord de ladite ville jusqu’au point de départ.

London-Centre-Nord

(Population : 117 899)

(Carte 14)

Comprend la partie de la ville de London bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et du chemin Wonderland Nord; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la rue Oxford Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’au chemin Wharncliffe Nord; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la rivière Thames; de là généralement vers l’est suivant ladite rivière et la rivière Thames (branche sud) jusqu’à l’avenue Highbury Nord; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

London-Ouest

(Population : 118 734)

(Carte 14)

Comprend la partie de la ville de London bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et du ruisseau Dingman; de là généralement vers l’est suivant ledit ruisseau jusqu’au prolongement vers l’ouest du chemin Southdale Ouest; de là vers l’est suivant ledit prolongement et le chemin Southdale Ouest jusqu’au chemin Wharncliffe Sud; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’au chemin Commissioners Est; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la rue Ridout Sud; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à la rivière Thames (branche sud); de là généralement vers l’ouest suivant ladite rivière jusqu’au chemin Wharncliffe Nord; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à la rue Oxford Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’au chemin Wonderland Nord; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là généralement vers le sud-ouest suivant les limites nord et ouest de ladite ville jusqu’au point de départ.

Markham

(Population : 109 559)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée de la partie de la ville de Markham bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud de ladite ville et de l’avenue Bayview; de là généralement vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’est suivant ladite limite jusqu’à la route no 7; de là généralement vers l’est suivant ladite route et la route no 7 Est jusqu’à la rue Main Sud; de là vers le sud suivant ladite rue et le chemin Markham jusqu’à la limite sud de ladite ville; de là vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Markham—Stouffville

(Population : 105 500)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée :

  • a) de la ville de Whitchurch-Stouffville;

  • b) de la partie de la ville de Markham située à l’est de la route no 48, de la rue Main Nord, de la rue Main Sud et du chemin Markham.

Markham—Unionville

(Population : 106 084)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée de la partie de la ville de Markham située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville et de la route no 7 Est; de là vers l’est suivant ladite route jusqu’à la rue Main Nord; de là vers le nord suivant ladite rue et la route no 48 jusqu’à la limite nord de ladite ville.

Milton

(Population : 109 440)

(Carte 8)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Halton constituée :

  • a) de la ville de Milton;

  • b) de la partie de la ville de Burlington située au nord-ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville et du chemin no 1 Side; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin, son prolongement et ledit chemin no 1 Side jusqu’à la ligne Appleby; de là vers le sud-est suivant ladite ligne jusqu’à la rue Dundas; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la ligne Walkers; de là vers le sud-est suivant ladite ligne jusqu’au chemin Upper Middle; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la ligne Guelph; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne jusqu’à la rue Dundas; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la limite sud-ouest de ladite ville.

Mississauga-Centre

(Population : 116 619)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Mississauga bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’avenue Eglinton Ouest et de la rue Hurontario; de là vers le sud-est suivant ladite rue jusqu’au Queensway Ouest; de là vers le sud-ouest suivant le Queensway Ouest et son prolongement jusqu’à la rivière Credit; de là généralement vers l’ouest suivant ladite rivière jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’au chemin Mississauga; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’au point de départ.

Mississauga-Est—Cooksville

(Population : 116 478)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Mississauga bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville et du Queensway Est; de là vers le sud-ouest suivant le Queensway Est jusqu’à la rue Hurontario; de là vers le nord-ouest suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Eglinton Est; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’à la limite nord-est de ladite ville; de là généralement vers le sud-est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Mississauga—Erin Mills

(Population : 115 493)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Mississauga bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud-ouest de ladite ville et du chemin Britannia Ouest; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Erin Mills; de là vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’au chemin Mississauga; de là généralement vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la limite sud-ouest de ladite ville; de là vers le nord-ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Mississauga-Nord

(Population : 112 061)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Mississauga bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-ouest de ladite ville et du chemin Airport; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Morning Star; de là généralement vers le nord-est suivant ladite promenade jusqu’à la promenade Goreway; de là vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Derry Est; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à la limite nord-est de ladite ville; de là généralement vers le sud-est suivant ladite limite jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers le sud-ouest suivant ladite avenue, l’avenue Eglinton Est et l’avenue Eglinton Ouest jusqu’au chemin Creditview; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la rivière Credit; de là généralement vers le nord, généralement vers le sud-ouest et le nord-ouest suivant ladite rivière jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’à la ligne Second Ouest; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne et son prolongement jusqu’à la limite nord-ouest de ladite ville; de là vers le nord et généralement vers le nord-est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Mississauga-Sud

(Population : 112 583)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Mississauga située au sud-est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville et du Queensway Est; de là vers le sud-ouest suivant le Queensway Est, le Queensway Ouest et son prolongement jusqu’à la rivière Credit; de là généralement vers l’ouest suivant ladite rivière jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’à la limite sud-ouest de ladite ville.

Mississauga-Ouest—Streetsville

(Population : 110 004)

(Carte 6)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Peel constituée de la partie de la ville de Mississauga bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud-ouest de ladite ville et du chemin Britannia Ouest; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Erin Mills; de là vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’au chemin Creditview; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la rivière Credit; de là généralement vers le nord, généralement vers le sud-ouest et le nord-ouest suivant ladite rivière jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’à la ligne Second Ouest; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne et son prolongement jusqu’à la limite nord-ouest de ladite ville; de là généralement vers le sud-ouest et le sud-est suivant les limites nord-ouest et sud-ouest de la ville de Mississauga jusqu’au point de départ.

Mount Pleasant

(Population : 99 695)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection du croissant Queens Park Ouest et de la rue Wellesley Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue et la rue Wellesley Est jusqu’à la rue Sherbourne; de là vers le nord suivant ladite rue et la rue Sherbourne Nord jusqu’au chemin Rosedale Valley; de là généralement vers l’est et le nord-est suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la rivière Don; de là généralement vers le nord suivant ladite rivière jusqu’au chemin Pottery; de là vers le nord-ouest et le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Bayview; de là généralement vers le nord-ouest et le nord suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Broadway; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à la rue Yonge; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à la promenade Oriole; de là généralement vers le sud suivant ladite promenade jusqu’au chemin Lonsdale; de là vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Avenue; de là vers le sud suivant ledit chemin, Queens Park et le croissant Queens Park Ouest jusqu’au point de départ.

Nepean

(Population : 104 775)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection du chemin Richmond et de l’autoroute no 417; de là vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’au chemin March; de là vers le sud-est suivant ledit chemin et le chemin Eagleson jusqu’au chemin Robertson; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Haanel; de là vers l’est en ligne droite jusqu’à l’intersection du chemin West Hunt Club avec le chemin Richmond; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Hope Side; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Eagleson; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Brophy; de là vers le nord-est suivant ladite promenade, le chemin Bankfield et son prolongement nord-est jusqu’à la rivière Rideau (à l’ouest de l’île Long); de là vers le nord-ouest et généralement vers le nord suivant ladite rivière (à l’ouest de l’île Long et de l’île Nicolls) jusqu’au chemin West Hunt Club; de là vers le nord-ouest et vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Merivale; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la voie ferrée d’Ottawa Central Railway Inc.; de là vers l’ouest suivant ladite voie ferrée jusqu’au chemin Richmond; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’au point de départ.

Nepean—Carleton

(Population : 91 550)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la route no 7; de là généralement vers le nord-est suivant ladite route jusqu’à l’autoroute no 417; de là vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’à la promenade Terry Fox; de là généralement vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Eagleson; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Brophy; de là vers le nord-est suivant ladite promenade, le chemin Bankfield et son prolongement nord-est jusqu’à la rivière Rideau (à l’ouest de l’île Long); de là vers le nord-ouest et généralement vers le nord suivant ladite rivière (à l’ouest de l’île Long et de l’île Nicolls) jusqu’au chemin West Hunt Club; de là vers l’est suivant ledit chemin et le chemin Hunt Club jusqu’à la promenade Riverside; de là généralement vers le sud suivant ladite promenade jusqu’au chemin Limebank; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Leitrim; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’au prolongement sud-est de la voie ferrée du Canadien Pacifique; de là vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et la voie ferrée du Canadien Pacifique jusqu’au chemin Lester; de là vers le nord-est suivant ledit chemin et le chemin Davidson jusqu’au chemin Conroy; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Hunt Club; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Hawthorne; de là vers le nord-est en ligne droite jusqu’à l’intersection du chemin Russell avec le chemin Blake; de là vers le nord-est suivant le chemin Blake et son prolongement nord-est jusqu’à l’autoroute no 417; de là généralement vers le sud-est suivant ladite autoroute jusqu’au chemin Boundary; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’à la limite est de ladite ville; de là vers le sud-est, généralement vers le sud-ouest et généralement vers le nord-ouest suivant les limites est, sud et ouest de ladite ville jusqu’au point de départ.

Newmarket—Aurora

(Population : 109 457)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée :

  • a) de la ville de Newmarket;

  • b) de la partie de la ville d’Aurora située au nord de la rue Wellington Ouest et de la rue Wellington Est;

  • c) de la partie de la ville d’East Gwillimbury située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la voie Green Ouest; de là vers l’est suivant ladite voie et la voie Green Est jusqu’à l’autoroute no 404; de là vers le sud suivant ladite autoroute jusqu’à la limite nord de la ville de Newmarket.

Niagara Falls

(Population : 98 397)

(Carte 3)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Niagara constituée de la ville de Niagara Falls et de la ville de Niagara-on-the-Lake.

Niagara-Ouest

(Population : 115 563)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie de la municipalité régionale de Niagara constituée : de la ville de Thorold; des villes de Grimsby, Lincoln et Pelham; du canton de West Lincoln;

  • b) la partie de la ville de St. Catharines située au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la rue St. Paul Ouest (chemin régional no 81); de là généralement vers l’est suivant ladite rue jusqu’au croissant St. Paul; de là vers le nord-est suivant ledit croissant jusqu’au ruisseau Twelve Mile; de là généralement vers le sud suivant ledit ruisseau jusqu’à l’avenue Glendale; de là généralement vers l’est suivant ladite avenue jusqu’à la rue Merritt; de là vers le nord-ouest suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Glendale; de là généralement vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’à la limite est de ladite ville.

Nickel Belt—Timiskaming

(Population : 93 707)

(Carte 1)

Comprend :

  • a) la partie du district territorial de Nipissing située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est dudit district territorial avec la frontière sud du canton géographique de Parkman; de là vers l’ouest suivant ladite frontière jusqu’à la frontière est du canton géographique de McAuslan; de là vers le sud et vers l’ouest suivant les frontières est et sud dudit canton géographique et la frontière sud des cantons géographiques de Lasalle, Gooderham et Kenny jusqu’à la frontière est du canton géographique de McLaren; de là vers le sud suivant la frontière est des cantons géographiques de McLaren, Fell, Grant et Pedley jusqu’à la frontière nord de la réserve indienne de Nipissing no 10; de là vers l’ouest et vers le sud suivant les frontières nord et ouest de ladite réserve indienne jusqu’à la rive nord du lac Nipissing; de là généralement vers l’est suivant ladite rive jusqu’à la limite ouest de la ville de North Bay; de là vers le sud suivant ladite limite jusqu’à la limite sud du district territorial de Nipissing;

  • b) la partie de la ville du Grand Sudbury située à l’est et au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville avec la frontière ouest du canton géographique de Bowell; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Bowell et Lumsden jusqu’à la frontière nord du canton géographique de Balfour; de là vers l’ouest et vers le sud suivant les frontières nord et ouest dudit canton géographique jusqu’au chemin Morgan; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Blais; de là vers le sud en ligne droite jusqu’à l’intersection est du chemin Pioneer avec la route no 144; de là vers le sud en ligne droite jusqu’à l’intersection du chemin Simmons avec le chemin Gordon Lake; de là vers l’est suivant le chemin Simmons jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Balfour; de là vers le sud et vers l’est suivant les frontières ouest et sud du canton géographique et la frontière sud des cantons géographiques de Rayside, Blezard et Garson jusqu’à la frontière ouest du lot 6 du canton géographique de Neelon; de là vers le sud suivant ladite frontière jusqu’à la route no 17 Est; de là vers l’est suivant ladite route jusqu’à la limite est de la ville du Grand Sudbury;

  • c) la partie du district territorial de Sudbury située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est dudit district territorial avec l’angle nord-est du canton géographique d’Unwin; de là vers le sud suivant la frontière est des cantons géographiques d’Unwin, Leask, McNamara, Beaumont et Roberts jusqu’à la limite nord de la ville du Grand Sudbury; de là généralement vers l’est et généralement vers le sud suivant les limites nord et est de ladite ville jusqu’à la frontière nord-ouest du canton géographique de Hendrie; de là vers l’est suivant ledit canton géographique vers la frontière ouest du canton géographique de Jennings; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Jennings, Cherriman et Cosby jusqu’au chenal Nord (rivière des Français); de là généralement vers le sud suivant ledit chenal, en passant à l’ouest des îles adjacentes au mont Gibraltar Rock et à la rivière Murdock, jusqu’à la jonction de la rivière Murdock avec le district territorial de Parry Sound;

  • d) la partie du district territorial de Timiskaming bornée comme suit : commençant à l’intersection de la frontière est de la province de l’Ontario avec la frontière nord du canton de Brethour; de là vers l’ouest suivant la frontière nord des comtés de Brethour et Hilliard jusqu’à la frontière est du canton d’Evanturel; de là vers le nord et vers l’ouest suivant les frontières est et nord dudit canton jusqu’à la frontière est du canton de Chamberlain; de là généralement vers le nord et vers l’ouest suivant les frontières est et nord dudit canton jusqu’à la route no 11; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite route jusqu’à la limite nord du district territorial de Timiskaming; de là vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Fallon; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Fallon et de Cleaver jusqu’à la limite ouest du district territorial de Timiskaming; de là vers le sud, généralement vers l’est et généralement vers le nord suivant les limites ouest, sud et est dudit district territorial jusqu’au point de départ;

  • e) la partie du district territorial de Parry Sound constituée de la réserve indienne de Dokis no 9.

Nipissing

(Population : 83 821)

(Carte 2)

Comprend :

  • a) le district territorial de Nipissing, à l’exception :
    • (i) de la partie du district territorial de Nipissing située au sud et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’angle nord-est du canton géographique de Deacon; de là vers l’ouest et vers le sud suivant les frontières nord et ouest dudit canton géographique jusqu’à l’angle nord-est du canton géographique de Lister; de là vers l’ouest, le sud et l’est suivant les frontières nord, ouest et sud dudit canton géographique jusqu’à l’angle nord-ouest du canton géographique d’Anglin; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques d’Anglin, de Dickson et de Preston jusqu’à la frontière nord du canton géographique d’Airy; de là vers l’ouest suivant ladite frontière jusqu’à l’angle nord-est du comté de Haliburton;

    • (ii) de la partie du district territorial de Nipissing située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est dudit district territorial et de la frontière nord du canton géographique de Wyse; de là vers l’ouest et vers le sud suivant les frontières nord et ouest dudit canton géographique jusqu’à la frontière nord du canton géographique de Garrow; de là vers l’ouest suivant la frontière nord des cantons géographiques de Garrow, d’Osborne, de Hammell et de Gladman jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Gladman; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Gladman, de Lyman, de Charlton et de Beaucage jusqu’à la frontière nord de la réserve indienne Nipissing no 10; de là vers l’ouest et le sud suivant les frontières nord et ouest de ladite réserve indienne jusqu’à la rive nord du lac Nipissing; de là généralement vers l’est suivant ladite rive jusqu’à la limite ouest de la ville de North Bay; de là vers le sud suivant ladite limite jusqu’à la limite nord du district territorial de Parry Sound;
  • b) la partie du district territorial de Parry Sound située au nord et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est du district territorial de Parry Sound et de la frontière sud du canton de Joly; de là vers l’ouest suivant la frontière sud des cantons de Joly et de Strong jusqu’à la limite est de la municipalité de Magnetawan; de là vers le nord et l’ouest suivant les limites est et nord de ladite municipalité jusqu’à la limite est de la municipalité de Whitestone; de là vers le nord et l’ouest suivant les limites est et nord de ladite municipalité jusqu’à la frontière ouest du lot 20, concession 1, du canton géographique de Wilson; de là généralement vers le nord suivant la frontière ouest du lot 20, concessions 1 à 14, du canton géographique de Wilson et la frontière ouest du lot 20, concessions 1 à 5, du canton géographique de McConkey jusqu’à la frontière nord de la concession 5 du canton géographique de McConkey; de là vers l’est suivant ladite frontière jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Hardy; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’à la frontière sud de la réserve indienne Dokis no 9; de là généralement vers le nord-est, généralement vers le nord-ouest et généralement vers le nord-est suivant les frontières sud et est de ladite réserve indienne jusqu’à la limite nord du district territorial de Parry Sound.

Oak Ridges

(Population : 109 235)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée :

  • a) de la partie du canton de King située au sud de la route no 9 et de la promenade Davis Ouest;

  • b) de la partie de la ville de Vaughan située au nord et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la promenade Major Mackenzie Ouest; de là vers l’est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Huntington; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Major Mackenzie Ouest; de là généralement vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à Humber Bridge Trail; de là vers l’est suivant Humber Bridge Trail et son prolongement est jusqu’à la promenade Old Major Mackenzie; de là vers l’est et vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’à la promenade Major Mackenzie Ouest; de là vers le nord-est et vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à l’autoroute no 400; de là vers le sud suivant ladite route jusqu’au chemin Rutherford; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la limite est de ladite ville.

Oakville

(Population : 106 648)

(Carte 8)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Halton constituée de la partie de la ville d’Oakville située au sud-est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord-est de ladite ville et du chemin Upper Middle Est; de là vers le sud-ouest, le sud-est et le sud-ouest suivant ledit chemin, le chemin Upper Middle Ouest et de son prolongement jusqu’à la limite sud-ouest de la ville d’Oakville.

Oshawa—Bowmanville

(Population : 107 674)

(Carte 9)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Durham constituée de :

  • a) la partie de la ville d’Oshawa située au sud de la rue King Ouest et de la rue King Est;

  • b) la partie de la Corporation de la municipalité de Clarington située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite municipalité et du chemin Nash; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’au point où ledit chemin tourne vers le sud (à l’ouest du ruisseau Bowmanville); de là vers l’est en ligne droite à travers le ruisseau Bowmanville jusqu’au chemin de concession 3; de là vers l’est suivant le chemin de concession 3 jusqu’à la route régionale 42; de là vers le sud suivant ladite route et son prolongement sud jusqu’à la route no 35+115; de là vers le sud-ouest suivant ladite route jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’au chemin Bennett; de là vers le sud suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la limite sud de ladite municipalité.

Oshawa—Durham

(Population : 110 247)

(Carte 9)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Durham constituée de :

  • a) la partie de la ville d’Oshawa située au nord de la rue King Ouest et de la rue King Est;

  • b) la partie de la Corporation de la municipalité de Clarington située au nord et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite municipalité et du chemin Nash; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’au point où ledit chemin tourne vers le sud (à l’ouest du ruisseau Bowmanville); de là vers l’est en ligne droite à travers le ruisseau Bowmanville jusqu’au chemin de concession 3; de là vers l’est suivant le chemin de concession 3 jusqu’à la route régionale 42; de là vers le nord suivant ledit chemin, la ligne de canton Darlington-Clarke et son prolongement intermittent jusqu’au chemin de concession 10; de là généralement vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’à la route régionale 20; de là généralement vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à la ligne de canton Darlington-Manvers; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne de canton jusqu’à la limite nord de ladite municipalité.

Ottawa-Centre

(Population : 113 619)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection de la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec avec une ligne N 45°00′ O depuis l’embouchure du canal Rideau; de là S 45°00′ E suivant ladite ligne jusqu’à l’embouchure du canal Rideau; de là généralement vers le sud-est suivant ledit canal jusqu’au prolongement nord-est de la rue Frank; de là vers le nord-est suivant ledit prolongement jusqu’à l’intersection de l’avenue Greenfield avec la rue Nicholas; de là vers le sud-est suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 417; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la rivière Rideau; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’au prolongement est du chemin Borden Side; de là vers l’ouest suivant ledit prolongement jusqu’à la promenade Prince of Wales; de là vers le sud suivant ladite promenade jusqu’à l’avenue Fisher; de là vers l’ouest et le nord-ouest suivant ladite avenue jusqu’au chemin Baseline; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Merivale; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Carling; de là vers le sud-ouest suivant ladite avenue jusqu’à l’autoroute no 417; de là vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à l’avenue Maitland; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite avenue, le chemin Sherbourne et son prolongement nord-ouest jusqu’au chemin Richmond; de là N 30°00′ O jusqu’à la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec; de là vers le nord-est suivant ladite frontière jusqu’au point de départ.

Ottawa—Orléans

(Population : 116 903)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection du chemin Boundary avec l’autoroute no 417 Ouest; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la voie ferrée abandonnée du Canadien Pacifique; de là vers l’est suivant ladite voie ferrée sur une distance d’environ 300 mètres jusqu’à une ligne de transport d’énergie hydroélectrique; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne de transport d’énergie jusqu’au chemin Innes; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Blair; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la route régionale no 174; de là vers le nord-est suivant ladite route régionale jusqu’au ruisseau Green’s; de là généralement vers le nord suivant ledit ruisseau jusqu’à la rive sud de la rivière des Outaouais; de là vers le nord-ouest jusqu’à la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec; de là vers le nord-est suivant ladite frontière jusqu’à son intersection avec une ligne tirée franc nord depuis l’embouchure du ruisseau Cardinal; de là franc sud suivant ladite ligne jusqu’à l’embouchure du ruisseau Cardinal; de là généralement vers le sud-est suivant ledit ruisseau jusqu’au chemin Innes; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Frank Kenny; de là généralement vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Wall; de là généralement vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Mer Bleue; de là vers le sud-est et généralement vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Navan; de là vers l’est suivant le chemin Navan jusqu’au chemin Mer Bleue; de là généralement vers le sud-est suivant ledit chemin, son prolongement et le chemin Boundary jusqu’au point de départ.

Ottawa-Sud

(Population : 121 894)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Rideau avec l’autoroute no 417; de là généralement vers l’est et généralement vers le sud-est suivant ladite autoroute jusqu’au prolongement nord-est du chemin Blake; de là vers le sud-ouest suivant ledit prolongement et le chemin Blake jusqu’au chemin Russell; de là vers le sud-ouest en ligne droite jusqu’à l’intersection du chemin Hunt Club avec le chemin Hawthorne; de là vers le sud-ouest suivant le chemin Hunt Club jusqu’au chemin Conroy; de là vers le sud-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Davidson; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin et le chemin Lester jusqu’à la voie ferrée du Canadien Pacifique; de là vers le sud-est suivant ladite voie ferrée et son prolongement sud-est jusqu’au chemin Leitrim; de là vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Limebank; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin et la promenade Riverside jusqu’au chemin Hunt Club; de là vers l’ouest suivant ledit chemin et le chemin West Hunt Club jusqu’à la rivière Rideau; de là généralement vers le nord suivant ladite rivière jusqu’au point de départ.

Ottawa—Vanier

(Population : 110 999)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection de la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec avec une ligne N 45°00′ O depuis l’embouchure du canal Rideau; de là S 45°00′ E suivant ladite ligne jusqu’à l’embouchure du canal Rideau; de là généralement vers le sud-est suivant ledit canal jusqu’au prolongement nord-est de la rue Frank; de là vers le nord-est suivant ledit prolongement jusqu’à l’intersection de l’avenue Greenfield avec la rue Nicholas; de là vers le sud-est suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 417; de là généralement vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la voie ferrée abandonnée du Canadien Pacifique; de là vers l’est suivant ladite voie ferrée sur une distance d’environ 300 mètres jusqu’à une ligne de transport d’énergie hydroélectrique; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne de transport d’énergie hydroélectrique jusqu’au chemin Innes; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Blair; de là vers le nord-ouest suivant ledit chemin jusqu’à la route régionale no 174; de là vers le nord-est suivant ladite route régionale jusqu’au ruisseau Green’s; de là généralement vers le nord suivant ledit ruisseau jusqu’à la rive sud de la rivière des Outaouais; de là vers le nord-ouest jusqu’à la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec; de là généralement vers l’ouest suivant ladite frontière jusqu’au point de départ.

Ottawa-Ouest—Nepean

(Population : 111 881)

(Carte 15)

Comprend la partie de la ville d’Ottawa bornée comme suit : commençant à l’intersection de la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec avec une ligne N 30°00′ O depuis l’intersection du prolongement nord-ouest du chemin Sherbourne avec le chemin Richmond; de là S 30°00′ E jusqu’à l’intersection dudit prolongement avec le chemin Richmond; de là généralement vers le sud-est suivant ledit prolongement, le chemin Sherbourne et l’avenue Maitland jusqu’à l’autoroute no 417; de là vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’à l’avenue Carling; de là vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’au chemin Merivale; de là généralement vers le sud suivant ledit chemin jusqu’au chemin Baseline; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Fisher; de là vers le sud-est et l’est suivant ladite avenue jusqu’à la promenade Prince of Wales; de là vers le nord suivant ladite promenade jusqu’au chemin Borden Side; de là vers l’est suivant le prolongement est de ledit chemin jusqu’à la rivière Rideau; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’au chemin West Hunt Club; de là vers le nord-ouest et vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Merivale; de là vers le nord-ouest suivant le chemin Merivale jusqu’à la voie ferrée d’Ottawa Central Railway Inc.; de là vers l’ouest suivant ladite voie ferrée jusqu’au chemin Richmond; de là vers le nord-est suivant ledit chemin jusqu’à l’autoroute no 417; de là vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’au chemin March; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit chemin, le chemin Herzberg et le chemin March Valley (Fourth Line) jusqu’à la promenade Riddell; de là vers le nord-est suivant ladite promenade et son prolongement jusqu’à la frontière interprovinciale entre l’Ontario et le Québec; de là généralement vers l’est suivant ladite frontière jusqu’au point de départ.

Oxford

(Population : 105 719)

(Carte 3)

Comprend le comté d’Oxford.

Parkdale—High Park

(Population : 105 103)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Humber et de la voie ferrée du Canadien Pacifique–GO Transit; de là vers l’est suivant ladite voie ferrée jusqu’à la voie ferrée du Canadien National–GO Transit; de là vers le sud-est suivant ladite voie ferrée jusqu’à la rue Queen Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite rue jusqu’à la rue Dufferin; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute F. G. Gardiner; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’au prolongement vers le sud de l’avenue Spencer; de là vers le sud suivant ledit prolongement jusqu’à la limite sud de ladite ville; de là généralement vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’au prolongement vers le sud-est de la rivière Humber; de là généralement vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et la rivière Humber jusqu’au point de départ.

Parry Sound—Muskoka

(Population : 84 641)

(Carte 2)

Comprend :

  • a) la partie du district territorial de Parry Sound située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est du district territorial de Parry Sound et de la frontière sud du canton de Joly; de là vers l’ouest suivant la frontière sud des cantons de Joly et de Strong jusqu’à la limite est de la municipalité de Magnetawan; de là vers le nord et l’ouest suivant les limites est et nord de ladite municipalité jusqu’à la limite est de la municipalité de Whitestone; de là vers le nord et l’ouest suivant les limites est et nord de ladite municipalité jusqu’à la frontière ouest du lot 20, concession 1, du canton géographique de Wilson; de là généralement vers le nord suivant la frontière ouest du lot 20, concessions 1 à 14, du canton géographique de Wilson et la frontière ouest du lot 20, concessions 1 à 5, du canton géographique de McConkey jusqu’à la frontière nord de la concession 5 du canton géographique de McConkey; de là vers l’est suivant ladite frontière jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Hardy; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’à la frontière sud de la réserve indienne Dokis no 9; de là généralement vers le nord-est, généralement vers le nord-ouest et généralement vers le nord-est suivant les frontières sud et est de ladite réserve indienne jusqu’à la limite nord du district territorial de Parry Sound;

  • b) le district territorial de Muskoka.

Perth—Wellington

(Population : 104 912)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) le comté de Perth;

  • b) la partie du comté de Wellington constituée de la ville de Minto; des cantons de Mapleton et de Wellington North.

Peterborough

(Population : 118 938)

(Carte 4)

Comprend :

  • a) la ville de Peterborough;

  • b) la partie du comté de Peterborough constituée des cantons d’Asphodel-Norwood, Douro-Dummer, Havelock-Belmont-Methuen, Otonabee-South Monaghan et Smith-Ennismore-Lakefield.

Pickering—Brooklin

(Population : 109 363)

(Carte 9)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Durham constituée :

  • a) de la ville de Pickering;

  • b) de la partie de la ville de Whitby située au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est de ladite ville avec le chemin Conlin; de là vers l’ouest suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’au chemin Lyndebrook; de là vers l’ouest suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la limite ouest de ladite ville.

Prince Edward—Quinte West

(Population : 105 035)

(Carte 4)

Comprend :

  • a) la ville de Prince Edward;

  • b) la ville de Quinte West;

  • c) le comté de Northumberland, à l’exception du canton de Hamilton, de la ville de Cobourg et de la municipalité de Port Hope.

Renfrew—Pembroke

(Population : 102 537)

(Carte 2)

Comprend :

  • a) le comté de Renfrew;

  • b) la partie du district territorial de Nipissing située au sud et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’angle nord-est du canton géographique de Deacon; de là vers l’ouest et vers le sud suivant les frontières nord et ouest dudit canton géographique jusqu’à l’angle nord-est du canton géographique de Lister; de là vers l’ouest, vers le sud et vers l’est suivant les frontières nord, ouest et sud dudit canton géographique jusqu’à l’angle nord-ouest du canton géographique d’Anglin; de là vers le sud suivant la frontière ouest des cantons géographiques d’Anglin, de Dickson et de Preston jusqu’à la frontière nord du canton géographique d’Airy; de là vers l’ouest suivant ladite frontière jusqu’à l’angle nord-est du comté de Haliburton.

Richmond Hill

(Population : 104 020)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée de la partie de la ville de Richmond Hill située au sud et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la promenade Major Mackenzie Ouest; de là vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à la rue Yonge; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’au chemin Elgin Mills Est; de là généralement vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la limite est de ladite ville.

St. Catharines

(Population : 112 015)

(Carte 16)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Niagara constituée de la partie de la ville de St. Catharines située au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la rue St. Paul Ouest (route régionale no 81); de là généralement vers l’est suivant ladite rue jusqu’au croissant St. Paul; de là vers le nord-est suivant ledit croissant jusqu’au ruisseau Twelve Mile; de là vers l’est et généralement vers le sud suivant ledit ruisseau jusqu’à l’avenue Glendale; de là généralement vers l’est suivant ladite avenue jusqu’à la rue Merritt; de là vers le nord-ouest suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Glendale; de là généralement vers le nord-est suivant ladite avenue jusqu’à la limite est de ladite ville.

St. Paul’s

(Population : 99 382)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’avenue Eglinton Ouest et de la rue Dufferin; de là vers le sud suivant la rue Dufferin jusqu’au chemin Rogers; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Oakwood; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue St. Clair Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Oakwood; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’au chemin Davenport; de là vers l’ouest suivant ledit chemin jusqu’au chemin Dovercourt; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la rue Bloor Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’au chemin Avenue; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’au chemin Lonsdale; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Oriole; de là généralement vers le nord suivant ladite promenade jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’au point de départ.

Sarnia—Lambton

(Population : 106 293)

(Carte 3)

Comprend la partie du comté de Lambton constituée de la ville de Sarnia, des villes de Petrolia et de Plympton-Wyoming, des villages d’Oil Springs et de Point Edward, des cantons d’Enniskillen et de St. Clair; de la réserve indienne Sarnia no 45.

Sault Ste. Marie

(Population : 88 869)

(Carte 1)

Comprend la partie du district territorial d’Algoma située à l’ouest et au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique avec l’angle sud-est du canton de Plummer Additional; de là vers le nord et vers l’ouest suivant les frontières est et nord dudit canton jusqu’à l’angle sud-ouest du canton géographique de Galbraith; de là vers le nord suivant la frontière ouest des cantons géographiques de Galbraith, Morin, Kane, Hurlburt, Jollineau, Menard, Pine, Hoffman et Butcher jusqu’à la limite sud du district territorial de Sudbury; de là vers l’ouest et vers le nord suivant les limites sud et ouest dudit district territorial jusqu’à la rivière Montreal; de là généralement vers l’ouest suivant ladite rivière jusqu’à la frontière nord du canton géographique de Home; de là vers l’ouest suivant la frontière nord des cantons géographiques de Home et Peever jusqu’à la rive nord du lac Supérieur; de là S 45°00′ O jusqu’à la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique.

Scarborough—Agincourt

(Population : 104 499)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de l’avenue Midland; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’à l’avenue Victoria Park; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à la limite nord de la ville de Toronto; de là vers l’est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Scarborough-Centre

(Population : 108 826)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’autoroute no 401 et du chemin McCowan; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Lawrence Est; de là vers l’est suivant ladite avenue jusqu’au chemin Bellamy Nord; de là généralement vers le sud suivant ledit chemin et son prolongement vers le sud jusqu’à l’avenue Eglinton Est; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Victoria Park; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’au point de départ.

Scarborough-Est

(Population : 102 646)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Rouge et de la limite nord de ladite ville; de là vers l’est, généralement vers le sud et généralement vers le sud-ouest suivant les limites nord, est et sud de ladite ville jusqu’au prolongement vers le sud de l’avenue Morningside; de là vers le nord suivant ledit prolongement et l’avenue Morningside jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’au chemin Neilson; de là généralement vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Morningside; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à la ligne de transport; de là vers le nord-est suivant ladite ligne de transport jusqu’à la rivière Rouge; de là généralement vers le nord suivant ladite rivière jusqu’au point de départ.

Scarborough—Guildwood

(Population : 101 914)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’autoroute no 401 et de l’avenue Morningside; de là vers le sud suivant ladite avenue et son prolongement jusqu’à la limite sud de ladite ville; de là vers le sud-ouest suivant ladite limite jusqu’au prolongement vers le sud du chemin Markham; de là vers le nord suivant ledit prolongement et le chemin Markham jusqu’à l’avenue Eglinton Est; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’au prolongement vers le sud du chemin Bellamy Nord; de là généralement vers le nord suivant ledit prolongement et le chemin Bellamy Nord jusqu’à l’avenue Lawrence Est; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’au chemin McCowan; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’au point de départ.

Scarborough-Nord

(Population : 101 080)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de la rivière Rouge; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’à la ligne de transport; de là vers l’ouest suivant ladite ligne de transport jusqu’à l’avenue Morningside; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’au chemin Neilson; de là généralement vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’à l’avenue Midland; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Scarborough-Sud-Ouest

(Population : 106 733)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’avenue Eglinton Est et du chemin Markham; de là vers le sud suivant le chemin Markham et son prolongement vers le sud jusqu’à la limite sud de ladite ville; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite limite jusqu’au prolongement vers le sud de l’avenue Victoria Park; de là généralement vers le nord suivant ledit prolongement et l’avenue Victoria Park jusqu’à l’avenue Eglinton Est; de là vers l’est suivant ladite avenue jusqu’au point de départ.

Simcoe—Grey

(Population : 113 245)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Simcoe constituée des villes de Collingwood, Wasaga Beach et New Tecumseth; et des cantons de Clearview, Adjala-Tosorontio et Essa;

  • b) la partie du comté de Dufferin constituée du canton de Mulmur.

Simcoe-Nord

(Population : 101 041)

(Carte 2)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Simcoe constituée des cantons de Tiny, Tay, Severn et Ramara; des villes de Penetanguishene et Midland; et de la réserve indienne de Christian Island no 30, de la réserve indienne de Christian Island no 30A et de la réserve indienne de la Première Nation de Mnjikaning no 32 (Première Nation de Rama);

  • b) la ville d’Orillia.

Stormont—Dundas—South Glengarry

(Population : 100 913)

(Carte 4)

Comprend les comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, à l’exception du canton de North Glengarry.

Sudbury

(Population : 85 263)

(Carte 10)

Comprend la partie de la ville du Grand Sudbury bornée comme suit : commençant à l’intersection de la route no 69 et de la route no 17; de là généralement vers l’ouest suivant la route no 17 jusqu’à la frontière est du canton géographique de Waters; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’au lac Kelly; de là vers le nord en ligne droite jusqu’à la frontière est du canton géographique de Waters; de là vers le nord et vers l’ouest suivant les frontières est et nord dudit canton géographique jusqu’à la frontière ouest du canton géographique de Snider, lot 1; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’à la frontière nord de la concession 2 du canton géographique de Snider; de là vers l’est suivant ladite frontière jusqu’à la frontière est du canton géographique Snider; de là vers le nord suivant ladite frontière jusqu’à la frontière nord du canton géographique de McKim; de là vers l’est suivant ladite frontière et la frontière nord du canton géographique de Neelon jusqu’à la frontière est du canton géographique de Neelon, lot 7; de là vers le sud suivant ladite frontière et la frontière est du canton géographique de Dill, lot 7 jusqu’à la route no 69; de là vers l’ouest suivant ladite route jusqu’au point de départ.

Thunder Bay—Rainy River

(Population : 82 320)

(Carte 17)

Comprend :

  • a) la partie du district territorial de Thunder Bay qui s’étend au sud et à l’ouest de la ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest dudit district territorial à la 6e ligne de base; de là vers l’est suivant ladite ligne de base jusqu’à 90°00′ de longitude O; de là vers le sud suivant ladite longitude jusqu’à son intersection la plus au sud avec la rivière Dog; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’à la rive ouest du lac Dog; de là généralement vers le sud suivant ladite rive jusqu’à la limite nord du canton géographique de Fowler; de là vers l’ouest, le sud et l’est suivant les limites nord, ouest et sud dudit canton géographique jusqu’à la rivière Kaministiquia; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’à la limite nord de la municipalité d’Oliver Paipoonge; de là vers l’est, le sud et l’est suivant les limites nord et est de ladite municipalité jusqu’à la route Transcanadienne (route no 11, route no 17); de là vers l’est suivant ladite route, l’autoroute Harbour, la rue Main et son prolongement vers l’est jusqu’à la limite est de la ville de Thunder Bay; de là vers le sud-ouest, l’est et le sud suivant ladite limite jusqu’au coin nord-est de la municipalité de Neebing située à l’est des îles Welcome; de là S 45°00′ E jusqu’à la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique;

  • b) le district territorial de Rainy River, à l’exception du canton de Lake of the Woods.

Thunder Bay—Superior-Nord

(Population : 83 126)

(Carte 17)

Comprend la partie du district territorial de Thunder Bay située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord dudit district territorial avec une ligne tirée franc nord depuis l’angle nord-est du canton géographique de Bulmer; de là franc sud jusqu’à l’angle nord-est dudit canton géographique; de là vers le sud suivant la frontière est des cantons géographiques de Bulmer, Fletcher, Furlonge, McLaurin et Bertrand jusqu’à la 6e ligne de base; de là vers l’est suivant ladite ligne de base jusqu’à 90°00′ de longitude O; de là vers le sud suivant ladite longitude jusqu’à son intersection la plus au sud avec la rivière Dog; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière et la rive ouest du lac Dog jusqu’à la frontière nord du canton géographique de Fowler; de là vers l’ouest, vers le sud et vers l’est suivant les frontières nord, ouest et sud dudit canton géographique jusqu’à la rivière Kaministiquia; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’à la limite nord de la municipalité d’Oliver Paipoonge; de là vers l’est et vers le sud suivant les limites nord et est de ladite municipalité jusqu’au chemin Pole Line; de là vers l’est suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la route Transcanadienne (route no 11, route no 17); de là vers l’est suivant ladite route, l’autoroute Expressway, la rue Main et son prolongement vers l’est jusqu’à la limite est de la ville de Thunder Bay; de là vers le sud-ouest, vers l’est et vers le sud suivant ladite limite jusqu’à l’angle nord-est de la municipalité de Neebing situé à l’est des îles Welcome; de là S 45°00′ E jusqu’à la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique.

Timmins—Cochrane—Baie James

(Population : 93 918)

(Carte 1)

Comprend :

  • a) la partie de district territorial de Kenora située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’angle nord-est du point le plus au nord du district territorial de Thunder Bay (rivière Albany); de là franc nord jusqu’à la frontière nord de la province de l’Ontario;

  • b) le district territorial de Cochrane;

  • c) la partie du district territorial de Timiskaming située à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord dudit district territorial avec la route no 11; de là généralement vers le sud-est suivant ladite route jusqu’à son intersection avec la frontière nord du canton de Chamberlain; de là vers l’est et vers le sud suivant les frontières nord et est dudit canton jusqu’à la frontière nord du canton d’Evanturel; de là vers l’est et vers le sud suivant les frontières nord et est dudit canton jusqu’à la frontière nord du canton de Hilliard; de là vers l’est suivant la frontière nord dudit canton et la frontière nord du canton de Brethour jusqu’à la frontière est de la province de l’Ontario.

Toronto-Centre

(Population : 99 860)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection du croissant Queens Park Ouest et de la rue Wellesley Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue et la rue Wellesley Est jusqu’à la rue Sherbourne; de là vers le nord suivant ladite rue et la rue Sherbourne Nord jusqu’au chemin Rosedale Valley; de là généralement vers l’est et vers le nord-est suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la rivière Don; de là généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’au chenal Keating; de là vers l’ouest suivant ledit chenal et son prolongement jusqu’au prolongement vers le sud de la rue York; de là vers le nord suivant ledit prolongement et la rue York jusqu’à l’avenue University; de là généralement vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à Queens Park; de là vers le nord suivant Queens Park et le croissant Queens Park Ouest jusqu’au point de départ.

Toronto—Danforth

(Population : 104 017)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud de ladite ville avec une ligne tirée franc sud à partir de l’extrémité sud de la baie Ashbridge’s; de là franc nord suivant ladite ligne jusqu’à l’extrémité de la baie Ashbridge’s; de là généralement vers le nord suivant ladite baie jusqu’à son intersection avec une ligne droite ayant un gisement de 210° tirée à partir de l’intersection de l’avenue Coxwell et du boulevard Lake Shore Est; de là en ligne droite suivant un gisement de 30° jusqu’à ladite intersection; de là vers le nord suivant l’avenue Coxwell jusqu’au boulevard Coxwell; de là vers le nord-est suivant ledit boulevard et son prolongement jusqu’au ruisseau Taylor; de là généralement vers l’ouest suivant ledit ruisseau et la branche est de la rivière Don jusqu’à la rivière Don; de là généralement vers l’ouest et généralement vers le sud suivant ladite rivière jusqu’au chenal Keating; de là vers l’ouest suivant ledit chenal et son prolongement jusqu’au prolongement vers le sud de la rue Parliament; de là vers le sud en ligne droite jusqu’à l’extrémité sud du chenal est du port de Toronto; de là vers le sud en ligne droite jusqu’à l’angle de la limite sud de la ville de Toronto, ledit angle étant situé au sud de la flèche Outer Harbour East (Leslie Street Spit); de là généralement vers le nord-est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Toronto-Nord

(Population : 95 278)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’autoroute no 401 et de la rue Leslie; de là généralement vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Eglinton Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite avenue jusqu’à la branche ouest de la rivière Don; de là généralement vers le sud-est suivant ladite branche jusqu’au boulevard Overlea; de là vers le sud-ouest suivant ledit boulevard jusqu’à la promenade Thorncliffe Park; de là vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’à un point situé à 43°42′15″ de latitude N et 79°20′28″ de longitude O; de là vers l’est en ligne droite jusqu’à l’intersection de la branche ouest de la rivière Don et de la rivière Don; de là généralement vers le sud-ouest suivant la rivière Don jusqu’au chemin Pottery; de là vers le nord-ouest et vers le sud-ouest suivant ledit chemin jusqu’à l’avenue Bayview; de là généralement vers le nord-ouest et vers le nord suivant ladite avenue jusqu’à l’avenue Broadway; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à la rue Yonge; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Lawrence Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’au chemin Avenue; de là vers le nord suivant ledit chemin jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers le nord-est et vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’au point de départ.

Trinity—Spadina

(Population : 102 057)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de l’avenue Ossington et de la rue Bloor Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’à Queens Park; de là vers le sud suivant Queens Park, le croissant Queens Park Ouest et Queens Park jusqu’à l’avenue University; de là généralement vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à la rue York; de là vers le sud suivant ladite rue et son prolongement jusqu’au prolongement vers l’ouest du chenal Keating; de là vers l’est suivant ledit prolongement jusqu’au prolongement vers le sud de la rue Parliament; de là vers le sud en ligne droite jusqu’à l’extrémité sud du chenal est du port de Toronto; de là vers le sud en ligne droite jusqu’à l’angle sud de la ville de Toronto, ledit angle étant situé au sud de la flèche Outer Harbour East (Leslie Street Spit); de là vers le sud-ouest et généralement vers le nord et vers l’ouest suivant la limite sud de ladite ville jusqu’au prolongement vers le sud de l’avenue Spencer; de là vers le nord suivant ledit prolongement jusqu’à l’autoroute F. G. Gardiner; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la rue Dufferin; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à la rue Queen Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’à la voie ferrée du Canadien National–GO Transit; de là vers le sud-est suivant ladite voie ferrée jusqu’au prolongement vers le sud du chemin Dovercourt; de là vers le nord suivant ledit prolongement et le chemin Dovercourt jusqu’à la rue Dundas Ouest; de là vers l’est suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Ossington; de là vers le nord suivant ladite avenue jusqu’au point de départ.

Vaughan—Thornhill

(Population : 110 427)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée :

  • a) de la partie de la ville de Vaughan située à l’est et au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud de ladite ville avec l’autoroute no 400; de là vers le nord suivant ladite route jusqu’au chemin Rutherford; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’à la limite est de ladite ville;

  • b) de la partie de la ville de Markham située à l’ouest de l’avenue Bayview.

Vaughan—Woodbridge

(Population : 105 450)

(Carte 20)

Comprend la partie de la municipalité régionale de York constituée de la partie de la ville de Vaughan située au sud et à l’ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la promenade Major Mackenzie Ouest; de là vers l’est suivant ladite promenade jusqu’au chemin Huntington; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la promenade Major Mackenzie Ouest; de là généralement vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à Humber Bridge Trail; de là vers l’est suivant Humber Bridge Trail et son prolongement est jusqu’à la promenade Old Major Mackenzie; de là vers l’est et vers le sud-est suivant ladite promenade jusqu’à la promenade Major Mackenzie Ouest; de là vers le nord-est et vers l’est suivant ladite promenade jusqu’à l’autoroute no 400; de là vers le sud suivant ladite route jusqu’à la limite sud de ladite ville.

Waterdown—Glanbrook

(Population : 97 081)

(Carte 11)

Comprend la partie de la ville de Hamilton bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite est de ladite ville avec l’escarpement de Niagara; de là généralement vers l’ouest et généralement vers le sud-ouest suivant ledit escarpement jusqu’au ruisseau Redhill; de là vers l’ouest suivant ledit ruisseau jusqu’au boulevard Mountain Brow; de là vers le sud suivant ledit boulevard jusqu’au chemin Arbour; de là généralement vers le sud suivant ledit chemin, son prolongement intermittent, le chemin Anchor et son prolongement sud jusqu’au chemin Rymal Est; de là vers l’ouest suivant ledit chemin, le chemin Rymal Ouest et le chemin Garner Est jusqu’au chemin Glancaster; de là vers le sud suivant ledit chemin jusqu’à la ligne de transport d’énergie hydroélectrique la plus au nord située au nord de la promenade Grassyplain; de là vers l’ouest suivant ladite ligne de transport jusqu’au chemin Trinity; de là vers le nord suivant ledit chemin et la route no 52 Nord jusqu’à la voie ferrée du Canadien National; de là généralement vers l’est suivant ladite voie ferrée jusqu’à l’autoroute no 403; de là généralement vers le nord-est suivant ladite autoroute vers la limite nord de ladite ville; de là généralement vers le nord-ouest, vers le sud-ouest, vers le sud, vers l’est et vers le nord suivant les limites nord, ouest, sud et est de ladite ville jusqu’au point de départ.

Waterloo

(Population : 98 780)

(Carte 13)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Waterloo constituée de la ville de Waterloo.

Welland—Fort Erie

(Population : 105 371)

(Carte 3)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Niagara constituée :

  • a) des villes de Port Colborne et de Welland;

  • b) du canton de Wainfleet;

  • c) de la ville de Fort Erie.

Wellington—Halton Hills

(Population : 115 880)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie du comté de Wellington constituée : des cantons de Centre Wellington, Guelph/Eramosa et Puslinch; de la ville d’Erin;

  • b) la partie de la municipalité régionale de Halton constituée de la ville de Halton Hills.

Whitby

(Population : 101 380)

(Carte 9)

Comprend la partie de la municipalité régionale de Durham constituée de la partie de la ville de Whitby située au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite est de ladite ville avec le chemin Conlin; de là vers l’ouest suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’au chemin Lyndebrook; de là vers l’ouest suivant ledit chemin et son prolongement jusqu’à la limite ouest de ladite ville.

Willowdale

(Population : 109 680)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville et de l’avenue Bayview; de là vers le sud suivant ladite avenue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest et vers le sud-ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la branche ouest de la rivière Don; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite branche jusqu’à la rue Bathurst; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

Windsor—Tecumseh

(Population : 113 783)

(Carte 19)

Comprend la partie du comté d’Essex constituée :

  • a) de la partie de la ville de Tecumseh située au nord des voies vers l’est de l’autoroute no 401;

  • b) de la partie de la ville de Windsor située à l’est et au nord d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique avec le prolongement vers le nord-ouest de l’avenue Langlois; de là vers le sud-est suivant ledit prolongement et l’avenue Langlois jusqu’au chemin Tecumseh Est; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Pillette; de là vers le sud-est suivant ledit chemin et ses prolongements intermittents jusqu’à la frontière nord de l’aéroport international de Windsor; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite frontière jusqu’à la voie ferrée du Canadien National; de là vers le sud suivant ladite voie ferrée jusqu’à la limite sud de ladite ville.

Windsor-Ouest

(Population : 118 973)

(Carte 19)

Comprend la partie de la ville de Windsor située à l’ouest et au sud d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis d’Amérique avec le prolongement vers le nord-ouest de l’avenue Langlois; de là vers le sud-est suivant ledit prolongement et l’avenue Langlois jusqu’au chemin Tecumseh Est; de là vers l’est suivant ledit chemin jusqu’au chemin Pillette; de là vers le sud-est suivant ledit chemin et ses prolongements intermittents jusqu’à la frontière nord de l’aéroport international de Windsor; de là généralement vers le sud-ouest suivant ladite frontière jusqu’à la voie ferrée du Canadien National; de là vers le sud suivant ladite voie ferrée jusqu’à la limite sud de ladite ville.

York-Centre

(Population : 100 277)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville avec la rue Keele; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à la promenade Grandravine; de là généralement vers l’ouest suivant ladite promenade jusqu’au ruisseau Black; de là généralement vers le sud-est suivant ledit ruisseau jusqu’à l’avenue Sheppard Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à la rue Jane; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’est et vers le nord-est suivant ladite autoroute jusqu’à la branche ouest de la rivière Don; de là généralement vers le nord-ouest suivant ladite branche jusqu’à la rue Bathurst; de là vers le nord suivant ladite rue jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’ouest suivant ladite limite jusqu’au point de départ.

York—Simcoe

(Population : 98 578)

(Carte 3)

Comprend :

  • a) la partie de la municipalité régionale de York constituée :
    • (i) de la ville de Georgina;

    • (ii) de la partie de la ville d’East Gwillimbury située au nord et à l’est d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite ouest de ladite ville avec la voie Green Ouest; de là vers l’est suivant ladite voie et la voie Green Est jusqu’à l’autoroute no 404; de là vers le sud suivant ladite autoroute jusqu’à la limite nord de la ville de Newmarket;

    • (iii) de la partie du canton de King située au nord de la route no 9 et de la promenade Davis Ouest;

  • b) la réserve indienne de Chippewas of Georgina Island First Nation;

  • c) la partie du comté de Simcoe constituée de la ville de Bradford West Gwillimbury;

  • d) la partie de la municipalité régionale de Durham constituée de la partie du canton d’Uxbridge située au nord de la promenade Davis.

York-Sud—Weston

(Population : 101 719)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la rivière Humber avec l’autoroute no 401; de là vers l’est suivant ladite autoroute jusqu’à la rue Keele; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’avenue Eglinton Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à la rue Keele; de là vers le sud suivant ladite rue et son prolongement vers le sud jusqu’à la voie ferrée du Canadien National–GO Transit; de là vers le sud-est suivant ladite voie ferrée jusqu’à la voie ferrée du Canadien Pacifique–GO Transit; de là vers l’ouest et vers le sud-ouest suivant ladite voie ferrée jusqu’à la rivière Humber; de là généralement vers le nord suivant ladite rivière jusqu’au point de départ.

York-Ouest

(Population : 108 198)

(Carte 18)

Comprend la partie de la ville de Toronto bornée comme suit : commençant à l’intersection de la limite nord de ladite ville avec la rue Keele; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à la promenade Grandravine; de là généralement vers l’ouest suivant ladite promenade jusqu’au ruisseau Black; de là généralement vers le sud-est suivant ledit ruisseau jusqu’à l’avenue Sheppard Ouest; de là vers l’ouest suivant ladite avenue jusqu’à la rue Jane; de là vers le sud suivant ladite rue jusqu’à l’autoroute no 401; de là vers l’ouest suivant ladite autoroute jusqu’à la rivière Humber; de là généralement vers le nord suivant ladite rivière jusqu’à la limite nord de ladite ville; de là vers l’est suivant ladite limite jusqu’au point de départ.